Marchés français ouverture 6 h 16 min
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,93 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,94 (-0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    28 133,73
    -149,30 (-0,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,0346
    -0,0059 (-0,57 %)
     
  • HANG SENG

    17 000,23
    -573,35 (-3,26 %)
     
  • BTC-EUR

    15 619,49
    -441,13 (-2,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    379,04
    -3,62 (-0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     

L'Association Middle East, Africa & Asia Crypto & Blockchain soutiendra le secteur sur les marchés essentiels

ABOU DHABI, Emirats Arabes Unis, November 08, 2022--(BUSINESS WIRE)--Le lancement de l'Association MEA & Asia Crypto & Blockchain (MEAACBA) à Abou Dhabi est considéré comme une étape cruciale dans le développement d'écosystèmes de crypto-blockchain accessibles, transparents et conformes.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20221108005735/fr/

The Middle East, Africa & Asia Crypto & Blockchain Association will Champion the Sector across Key Markets (Photo: AETOSWire)

MEAACBA est une organisation à but non lucratif qui a une représentation intersectorielle axée sur l'éducation, la coordination et l'innovation pour les participants de l'écosystème de la crypto et de la blockchain.

Jehanzeb Awan, Président du conseil d'administration de MEAACBA a déclaré: "MEAACBA fournira les connaissances, les connexions et la gravité nécessaires pour offrir des avantages de grande envergure à ce domaine hautement dynamique et passionnant. Nous nous engageons à éduquer la communauté mondiale et à aider toutes les entreprises à réussir et à prospérer. Cela sera dispensé par des experts de l'industrie qui partageront leurs connaissances par le biais de webinaires, cours et événements. L'industrie bénéficiera de l'Association puisqu'elle fournit un mécanisme de coordination entre régulateurs, agences gouvernementales, banques, cabinets juridiques, fiscaux et consultatifs afin de relever les défis les plus urgents".

L'association est soutenue par le marché mondial d'Abou Dhabi (ADGM). Et, le président de l'ADGM, Ahmed Jasim Al Zaabi, a pour sa part souligné: "Abou Dhabi et les Émirats Arabes Unis sont pionniers dans le développement d'entreprises innovantes et conformes en matière de crypto et de blockchain, ce qui reflète leur aptitude à faire partie d'un secteur de services financiers progressif. Nous sommes ravis de pouvoir soutenir MEAACBA qui contribuera au développement de ce secteur dynamique".

L'adhésion à MEAACBA est ouverte à toutes les entreprises et individus de la MEA et de l'Asie impliqués dans l'écosystème de la blockchain et de la cryptographie. La liste des membres inclut, mais sans s'y limiter, les bourses, les dépositaires, les sociétés de services consultatifs, les régulateurs, les développeurs de technologies, les commerçants d'actifs numériques et les sociétés spécialisées en jetons non fongibles ou en Metaverse.

Richard Teng, membre du Conseil d'administration et Directeur régional de Binance pour la région MENA, a conclu: "Nous avons répété constamment qu'une bonne réglementation est bonne pour la crypto, et qu'une mauvaise réglementation sera mauvaise pour toute l'industrie. Par conséquent, nous accueillons les initiatives telles que MEAACBA et nous souhaitons en faire partie, puisqu'elles cherchent en effet à résoudre les questions difficiles à travers la collaboration et l'éducation. La meilleure voie à suivre par notre industrie serait d'être inclusif et d'instaurer la confiance avec nos utilisateurs".

www.meaacba.org

  • Jehanzeb Awan (Président)

  • Richard Teng - Directeur régional de Binance dans la région MENA

  • Stuart Isted – Directeur général, de Crypto.com dans la région du Moyen-Orient et de l'Afrique

  • Ola Doudin - PDG et cofondatrice de BitOasis

  • Basil Al Askari – Co-fondateur et PDG de MidChains

  • Joseph Dallago – PDG et co-fondateur de Rain Financial

  • Dapo Ako – Directeur général de J. Awan & Partners

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

*Source: AETOSWire

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20221108005735/fr/

Contacts

Habib Bacha
habib.bacha@credocomms.com