Marchés français ouverture 7 h 19 min

A l'Assemblée, 6 couples pour un mariage

Top départ. Les députés entament, mardi après-midi 29 janvier, un marathon de deux semaines, jusqu'au vote du 12 février, et avant le passage au Sénat. Le projet de loi "mariage pour tous" est le fruit d'arbitrages gouvernementaux, de compromis en commission, sans oublier l'impact de la mobilisation populaire. Six couples pèseront sur les débats.

Le couple exécutif : Hollande-Ayrault

Ce député socialiste, chaud partisan du mariage pour tous, a tout compris du petit jeu de François (Hollande) et Jean-Marc (Ayrault) : deux grands timides qui n'osent pas dirent ce qu'ils pensent ! En novembre dernier, ce parlementaire enthousiasmé par un sondage indiquant qu'une grande majorité des électeurs de Hollande soutiendrait l'ouverture de la PMA aux couples homos, s'est fendu d'un texto au président. Réponse élyséenne : "Parle-en à Jean-Marc". Dont acte. Réponse matignonnesque : "Parle-en à François". Dans la gestion du mariage pour tous et de ses annexes, les deux têtes de l'exécutif se sont souvent repassés le mistigri… Pour feinter les solliciteurs et les curieux !

A l'origine de la promesse électorale, François Hollande qui avait aussi promis d'ouvrir la PMA aux lesbiennes, n'a jamais été passionné par le sujet des "réformes sociétales". Rien d'étonnant donc, à ce qu'il se soit employé à limiter le risque politique d'une réforme qui n'a pas manqué de soulever les passions. C'est là son tempérament social démocrate et son intérêt à long terme. "Le mariage pour tous" est une loi qui doit rassembler, a-t-il répété à ses ministres en soulignant les risques d'un rejet populaire. Pour se placer au dessus de la mêlée et (...)

Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

A l'Assemblée, 6 couples pour un mariage