La bourse est fermée

L'Asie, le moteur des géants du luxe français... devenu un talon d'Achille avec le coronavirus?

1 / 2

L'Asie, le moteur des géants du luxe français... devenu un talon d'Achille avec le coronavirus?

Entre les marques de luxe françaises et l'Asie, l'amour est au rendez-vous. Voilà plusieurs années déjà que le chic parisien connait un essor significatif dans les pays asiatiques, Chine et Corée du Sud en tête. En atteste, la dernière étude annuelle consacrée aux produits personnels de luxe publiée par le cabinet d’études américain Bain & Company.

>>> Téléchargez l’application BFM Business pour ne rien rater de l’actualité économique et financière

"Avec une croissance de 4% à taux de change constant, le marché du luxe dans son intégralité – incluant les produits personnels et les expériences de luxe – [a] atteint 1.300 milliards d’euros au niveau mondial" en 2019, explique le cabinet. Lequel précise que le segment des biens personnels de luxe a également enregistré l'an passé une croissance semblable de 4% à taux de change constant pour se fixer à 281 milliards d'euros.

Des chiffres d'affaires records

Aussi, le fait qu'Hermès ait vu en 2019 son chiffre d'affaires progresser de 15% à taux de change courant et de 12% à taux constant est une jolie performance qui s'inscrit dans une dynamique plus globale. Celle d'un secteur qui, quelles que soient les tensions géopolitiques, ne connait pas la crise. 

Dans le détail, le chiffre d'affaires du sellier-maroquinier a atteint 6,9 milliards d'euros l'an dernier. Une performance conforme aux consensus établis par les agences Factset et Bloomberg. En outre, son bénéfice net...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi