Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 700,84
    +277,06 (+0,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 371,84
    -2,01 (-0,15 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

L'arme nucléaire française au service de l'Europe ? Emmanuel Macron veut «ouvrir le débat»

Christian Liewig/Getty Images

Emmanuel Macron le réaffirme : l’arme nucléaire pourrait être utilisée dans le cadre d’une défense européenne. À l’occasion d’une interview accordée à des jeunes Européens, publiée par les journaux du groupe Ebra samedi 27 avril, le chef de l’État s'est en effet de nouveau dit favorable à cette perspective. «Je suis pour ouvrir ce débat qui doit donc inclure la défense antimissile, les tirs d'armes de longue portée, l'arme nucléaire pour ceux qui l'ont ou qui disposent sur leur sol de l'arme nucléaire américaine», a-t-il déclaré.

«Mettons tout sur la table et regardons ce qui nous protège véritablement de manière crédible», a-t-il insisté. Pour rappel, depuis la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, en janvier 2020, la France est le seul des 27 États membres à disposer de la dissuasion nucléaire. Lors de son discours sur l'Europe, jeudi 25 avril à la Sorbonne, le président de la République avait défendu une «Europe puissance» et avait appelé à créer «une initiative européenne de défense».

«Cela peut signifier déployer des boucliers antimissiles, mais il faut être sûr qu'ils bloquent tous les missiles et dissuadent de l'utilisation du nucléaire», a expliqué Emmanuel Macron face aux jeunes Européens. Avant de poursuivre : «Être crédible, c'est avoir aussi des missiles de longue portée qui dissuaderaient les Russes. Et il y a l'arme nucléaire : la doctrine française est qu'on peut l'utiliser quand nos intérêts vitaux sont menacés. J'ai déjà dit qu'il y a une dimension européenne (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ukraine : Kiev admet une détérioration sur le front, Moscou capitalise sur son avantage tactique
Connaissez-vous le «spoofing», cette arnaque particulièrement dangereuse ?
Espagne : pourquoi le Premier ministre Pedro Sanchez a-t-il menacé de démissionner ?
Réforme de l’assurance chômage : cette nouvelle piste du gouvernement pour durcir les règles
L’aéroport de Dubaï deviendra-t-il le plus grand au monde ?