La bourse ferme dans 5 h 13 min
  • CAC 40

    6 566,88
    +13,02 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 783,34
    +6,53 (+0,17 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,35 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0202
    -0,0055 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 794,80
    -20,70 (-1,14 %)
     
  • BTC-EUR

    23 692,35
    -702,12 (-2,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    573,62
    +2,34 (+0,41 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,10
    -3,99 (-4,33 %)
     
  • DAX

    13 806,84
    +10,99 (+0,08 %)
     
  • FTSE 100

    7 499,66
    -1,23 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,29 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 871,78
    +324,80 (+1,14 %)
     
  • HANG SENG

    20 040,86
    -134,76 (-0,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2067
    -0,0071 (-0,59 %)
     

L'armateur CMA CGM baisse encore ses tarifs "pour soutenir le pouvoir d'achat des ménages"

La compagnie de transport maritime CMA CGM a publié vendredi 22 juillet une nouvelle baisse de ses tarifs "pour soutenir le pouvoir d’achat des ménages français et l’économie", après un premier geste annoncé fin juin. Le géant du transport, aux bénéfices gonflés par la crise, va réduire ses taux de fret de 750 euros par conteneur 40 pieds vers la métropole et les Outre-mer, soit jusqu'à 25% de ses prix, au lieu de 500 euros prévus initialement.

La mesure est étendue à l’ensemble de ses clients en métropole à partir du 1er août et pour un an, alors qu'elle devait être réservée à des enseignes de grande distribution, a précisé le groupe dans un communiqué. La compagnie a annoncé par ailleurs une baisse de 100 euros par conteneur 40 pieds pour toutes les exportations françaises. Troisième armateur mondial, la CMA CGM est dans la ligne de mire de parlementaires, à gauche mais aussi dans la majorité, qui veulent créer une taxe pour les entreprises ayant réalisé d'importants bénéfices grâce à l'inflation.

Sorti du rouge en 2020, le groupe a publié début juin un bénéfice net de 7,2 milliards de dollars pour le seul premier trimestre, porté par la surchauffe du transport maritime et la désorganisation des chaînes logistiques mondiales. Le PDG de la CMA CGM, Rodolphe Saadé, s'est défendu mercredi lors d'une audition au Sénat, soulignant qu'il était "prêt à aider", mais qu'il ne voulait pas être "le seul à payer". "Je ne veux pas, moi, groupe CMA CGM, groupe français, fleuron du transport (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Après un achat à la Fnac, il se retrouve avec un morceau de carrelage au lieu d'un iPhone
Canicule, grêle... le business prometteur des prévisions météo
Parachutes pour hélicoptères : comment ça marche ?
Facebook : un nouveau flux pour voir en priorité les publications de vos proches
La fintech française Qonto acquiert le concurrent allemand Penta

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles