Marchés français ouverture 4 h 11 min
  • Dow Jones

    29 926,94
    -346,93 (-1,15 %)
     
  • Nasdaq

    11 073,31
    -75,33 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 152,00
    -159,30 (-0,58 %)
     
  • EUR/USD

    0,9814
    +0,0018 (+0,19 %)
     
  • HANG SENG

    17 822,42
    -189,73 (-1,05 %)
     
  • BTC-EUR

    20 420,97
    -450,65 (-2,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    455,73
    -7,40 (-1,60 %)
     
  • S&P 500

    3 744,52
    -38,76 (-1,02 %)
     

L'armée ukrainienne poursuit sa progression à l'est du pays

L'armée ukrainienne reprend rapidement du terrain dans l'est et le sud de l'Ukraine. La Russie annonce le "regroupement" de certaines de ses forces dans l'est.

Le drapeau ukrainien a été hissé dans la ville de Koupiansk, important noeud ferroviaire de la région de Kharkiv, dans le nord-est de l'Ukraine où les forces de Kyiv poursuivent leur reconquête de territoires occupés par la Russie, selon des photos diffusées samedi par des responsables ukrainiens. Un journaliste de Reuters présent dans une vaste zone reprise ces derniers jours par l'armée ukrainienne a pu voir des unités de police ukrainienne patrouillant dans plusieurs villes et des caisses de munitions abandonnées par les soldats russes en fuite.

Natalia Popova, conseillère auprès du président du conseil régional de Kharkiv, a partagé sur les réseaux sociaux des clichés montrant des troupes hissant les couleurs ukrainiennes devant l'hôtel de ville de Koupiansk, le drapeau russe étalé à leurs pieds. Dans cette ville située il y a encore 72 heures à une cinquantaine de kilomètres de la ligne de front convergent des lignes ferroviaires reliant la Russie à l'est de l'Ukraine.

La situation en Ukraine au 8 septembre 2022. Crédit : AFP
La situation en Ukraine au 8 septembre 2022. Crédit : AFP

Selon les experts occidentaux, sa reconquête par l'armée ukrainienne pourrait couper d'importantes lignes d'approvisionnement entre la Russie et et fragiliser tout le dispositif russe dans la région, des milliers de soldats risquant de se retrouver encerclés dans le secteur d'Izioum, plus au sud.

A Hrakove, l'un des villages repris par Kyiv, des journalistes de Reuters ont vu des véhicules calcinés portant la lettre "Z" utilisée par les forces russes pour s'identifier depuis le début de l'opération d'invasion lancée par Moscou le 24 février dernier. Dans une cour gisaient trois corps enveloppés dans des sacs mortuaires blancs. Le chef de la police régionale, Volodimir Timochenko, a déclaré que la police ukrainienne, arrivée vendredi dans cette localité, contrôlait les identités des habitants qui vivaient sous occupation russe depuis le deuxième jour de l'invasion. "La première mission est de fournir l'aide dont ils ont besoin. Ensuite, il s'agit de réunir des informations sur les crimes commis [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi