Marchés français ouverture 7 h 22 min
  • Dow Jones

    33 597,92
    +1,58 (+0,00 %)
     
  • Nasdaq

    10 958,55
    -56,34 (-0,51 %)
     
  • Nikkei 225

    27 482,09
    -204,31 (-0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,0509
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    18 814,82
    -626,36 (-3,22 %)
     
  • BTC-EUR

    16 051,51
    -325,18 (-1,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    395,86
    -6,17 (-1,54 %)
     
  • S&P 500

    3 933,92
    -7,34 (-0,19 %)
     

L'armée ukrainienne reprend Kherson et inflige un cuisant revers à Poutine

AFP - Anatolii Stepanov

L'armée ukrainienne a annoncé vendredi être entrée dans Kherson (sud) après le retrait des forces russes, nouveau revers cinglant pour Moscou après bientôt neuf mois de campagne militaire en Ukraine. Emmanuel Macron a salué "le retour de Kherson à l'Ukraine".

L'armée ukrainienne a annoncé vendredi être entrée dans Kherson (sud) après le retrait des forces russes, nouveau revers cinglant pour Moscou après bientôt neuf mois de campagne militaire en Ukraine. "Kherson retourne sous le contrôle de l'Ukraine, des unités des forces armées ukrainiennes entrent dans la ville", a indiqué sur Facebook le ministère ukrainien de la Défense, en appelant les militaires russes restant sur place à "se rendre immédiatement". Le chef de la diplomatie ukrainienne, Dmytro Kouleba, a salué "une victoire importante" pour Kiev, plus de huit mois après le début de l'invasion russe du pays. La ville de Kherson avait été occupée dès la mi-mars par l'armée du Kremlin.

Ce repli est le troisième d'ampleur depuis le début de l'invasion le 24 février, la Russie ayant renoncé au printemps à prendre Kiev, avant d'être défaite dans le nord-est en septembre, abandonnant la quasi-totalité de la région de Kharkiv. M. Kouleba a diffusé sur son compte une vidéo montrant, selon lui, des résidents de la localité de Bilozerka, à quelques kilomètres de la ville de Kherson, en train d'arracher un gigantesque poster proclamant "la Russie est là pour toujours". Le Parlement ukrainien, la Verkhovna Rada, a relayé de son côté sur Telegram des photos de civils brandissant des drapeaux ukrainiens à Kherson.

La débâcle russe

Plus tôt vendredi, le ministère russe de la Défense avait pour sa part annoncé avoir achevé à 05H00 de Moscou (02H00 GMT) "le redéploiement" de ses unités de la rive droite (occidentale) du fleuve Dniepr, où se trouve Kherson, vers celle de gauche, assurant n'avoir subi aucune perte, ni abandonné de matériel militaire. Ce repli a tout du camouflet, Vladimir Poutine ayant revendiqué fin septembre, lors d'une cérémonie en grande pompe au Kremlin, l'annexion de quatre régions ukrainiennes, dont celle de Kherson. Le président russe avait prévenu qu'il défendrait "par tous les moyens" ce qu'il considère comme des territoires russes, brandissant à demi-mot [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi