Marchés français ouverture 3 h 41 min
  • Dow Jones

    34 137,31
    +316,01 (+0,93 %)
     
  • Nasdaq

    13 950,22
    +163,95 (+1,19 %)
     
  • Nikkei 225

    29 099,93
    +591,38 (+2,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,2050
    +0,0010 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    28 776,12
    +154,20 (+0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    44 746,52
    -2 039,09 (-4,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 245,16
    -17,80 (-1,41 %)
     
  • S&P 500

    4 173,42
    +38,48 (+0,93 %)
     

L'argent profitera du boom de la voiture électrique et de l'énergie solaire

·1 min de lecture

“Argent trop cher”, chantait le groupe Téléphone. Malgré la forte correction baissière des derniers mois, dans le sillage de l’or, le cours de ce métal précieux et industriel a plus que doublé depuis le plancher majeur de mars 2020, post-krach Covid-19. Certes, la remontée des taux d’intérêt réels constitue traditionnellement un vent contraire pour les métaux précieux, qui ne génèrent pas de revenus et pâtissent donc d’arbitrages défavorables. Mais la reprise de l’économie mondiale soutient la demande d’argent en provenance de l’industrie.

Et alors que la croissance dite “verte” de l’économie est dopée par les plans de relance massifs des grandes puissances, l’argent, qui entre dans la fabrication des panneaux solaires et des voitures électriques, devrait en profiter, sur la durée. Sur le front des nouvelles mobilités, “chaque véhicule électrique contient environ 3 onces d'argent”, rapporte à cet égard Ned Naylor-Leyland, responsable de la stratégie, or et argent chez Jupiter Asset Management. Or, pour parvenir à des émissions nettes nulles d'ici 2050, le National Renewable Energy Laboratory “a récemment estimé que le nombre de véhicules électriques en circulation aux États-Unis devrait atteindre 186 millions, soit 66 % de l'ensemble du parc d’autos en circulation”, rapporte l’expert. De quoi alimenter considérablement la demande d’argent…

>> A lire aussi - Or, argent, platine… les meilleurs mois pour investir sur les métaux précieux

Au vu de la pénurie d'argent disponible et de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le poisson d'avril de Deliveroo n'a pas vraiment fait rire
Cette entreprise vient d'offrir une semaine de vacances à tous ses salariés
La Casa De Papel : on a surpris le tournage de la saison 5
Atos “voit sa crédibilité entamée !” : le conseil Bourse du jour
Vaccin AstraZeneca : la famille d'une femme morte d'une thrombose porte plainte