La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,97 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0405
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 754,00
    +8,40 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    15 847,66
    -125,67 (-0,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,28
    -1,66 (-2,13 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,82 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,96 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,06 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2091
    -0,0023 (-0,19 %)
     

Large feu vert du Sénat pour que la France rattrape son grand retard sur les énergies renouvelables

Adobe Stock

Le vote sur le projet de loi pour accélérer les énergies renouvelables (EnR), largement enrichi par les sénateurs, a été acquis au Sénat, à majorité de droite, par 320 voix "pour" et 5 "contre" (4 LR et un centriste) dans la nuit du vendredi 4 au samedi 5 novembre. Le groupe CRCE à majorité communiste s'est abstenu. En pleine crise énergétique, ce projet de loi a pour objectif de faire rattraper à la France son grand retard sur les énergies renouvelables. Il s'articule en grands volets: allègement des procédures administratives pour réduire le temps de déploiement des projets; accélération du développement de l'énergie solaire et de l'éolien en mer; amélioration de l'acceptabilité locale des projets.

Le projet de loi EnR est la première partie d'un triptyque complété par un projet de loi visant à faciliter la construction de six nouveaux réacteurs nucléaires, présenté mercredi 2 novembre en Conseil des ministres. Puis, au second semestre 2023, par la prochaine loi de programmation sur l'énergie et le climat. "Nous n'avons pas le luxe d'attendre pour sortir des énergies fossiles. Les Français nous regardent", a souligné la ministre de la Transition énergétique. Deux points de blocage introduits en commission à l'initiative du rapporteur LR Didier Mandelli ont été levés dans l'hémicycle, au prix de longues tractations.

Le Sénat a renoncé à un droit de "veto" des maires sur l'implantation d'énergies renouvelables, au profit d'un dispositif plus global reposant sur le choix par les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Paris sportifs : l'Arcom durcit les règles encadrant la publicité sur les plateformes de streaming et de replay
La COP 27 s'ouvre avec l'épineuse question des dédommagements financiers demandés par les pays du Sud
Des trains 100% équipés de batteries lithium-ion pour les lignes non électrifiées ?
COP27 : Les banques doivent "cesser de soutenir le développement du charbon, du pétrole et du gaz", exhortent 14 maires de grandes villes
Services publics : pour plus de six Français sondés sur dix, ils fonctionnent mal, ou très mal