Publicité
Marchés français ouverture 4 h 23 min
  • Dow Jones

    38 778,10
    +188,94 (+0,49 %)
     
  • Nasdaq

    17 857,02
    +168,14 (+0,95 %)
     
  • Nikkei 225

    38 504,25
    +401,81 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0728
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    17 973,61
    +37,49 (+0,21 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 939,16
    -822,70 (-1,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 352,60
    -35,56 (-2,56 %)
     
  • S&P 500

    5 473,23
    +41,63 (+0,77 %)
     

L'Araignée banane, l'arachnide la plus venimeuse aurait été aperçue en Europe

PIXABAY / annebarca

Le magasin Penny de la ville de Krems an der Donau, en Autriche, a récemment fait parler de lui. Mardi 8 août 2023, son gérant aurait aperçu une énorme araignée noire et rouge aux très longues pattes, au niveau du stock de bananes du rayon fruits et légumes, rapporte The New York Post jeudi 10 août 2023. L'homme a eu un très bon réflexe : il a immédiatement appelé les pompiers, qui n'ont rien trouvé sur place. Si les caisses de bananes ont été scellées après cette découverte, l'arachnide était introuvable, ce qui a énormément inquiété les services d'urgence. "Ils craignent que l'araignée, toujours en liberté, ne soit une araignée errante brésilienne très venimeuse", ont expliqué nos confrères de The Mirror jeudi 10 août 2023. Des mesures ont été prises pour avoir la certitude qu'un client ou un salarié du magasin ne tombe par surprise sur la bestiole. Car si l'Araignée banane a un nom à faire glousser les enfants, il ne faut pas s'y méprendre : elle est très dangereuse. Une seule morsure de cette araignée errante du Brésil, que l'on peut retrouver dans des plantations ou cargaisons de bananes en Amérique du Sud, peut donner la mort en quelques heures.

Il est donc compréhensible que les autorités autrichiennes aient fait évacuer le supermarché après avoir appris qu'une araignée banane était susceptible d'y tisser ses toiles. D'ailleurs, ce n'est pas la première fois qu'une araignée de ce type sème la panique en Europe. En France, un commerçant d'un magasin bio en Haute-Savoie avait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite