La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 569,16
    -97,10 (-1,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 083,37
    -74,77 (-1,80 %)
     
  • Dow Jones

    33 290,08
    -533,37 (-1,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1865
    -0,0045 (-0,38 %)
     
  • Gold future

    1 763,90
    -10,90 (-0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    30 110,38
    -1 845,97 (-5,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    888,52
    -51,42 (-5,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,50
    +0,46 (+0,65 %)
     
  • DAX

    15 448,04
    -279,63 (-1,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 017,47
    -135,96 (-1,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 030,38
    -130,97 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 166,45
    -55,41 (-1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    28 964,08
    -54,25 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 801,27
    +242,68 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,3809
    -0,0115 (-0,83 %)
     

L'application Yuka dénigre les charcutiers-traiteurs, juge un tribunal

·1 min de lecture

Le tribunal de commerce de Paris a condamné l'application nutritionnelle Yuka pour "pratique commerciale déloyale et trompeuse" et pour "des actes de dénigrement au préjudice" de la Fédération des Entreprises Françaises de Charcuterie Traiteur (FICT), dans une décision consultée vendredi par l'AFP.  

Sur cette application très populaire, chaque consommateur ayant "scanné" le code-barres d'un saucisson ou d'un jambon se voit immédiatement invité à signer dans la foulée une pétition demandant le retrait de nitrites et nitrates des aliments. C'est l'établissement d'un lien direct entre des informations nutritionnelles et une démarche militante qui est apparu insupportable à la FICT, l'amenant à saisir la justice.

Dans sa décision, le tribunal de commerce "interdit à Yuca d'opérer un lien direct entre, d'une part la pétition 'Interdiction des nitrites' ou tout appel à interdire l'ajout de nitrites ou de nitrates dans les produits de charcuterie, d'autre part les fiches de l'application Yuka relatives aux produits de charcuterie".

Yuka va faire appel

Yuka a exprimé vendredi "son incompréhension" après la décision du tribunal et a décidé de faire appel. L'application "a toute confiance en la Cour d'appel de Paris devant laquelle le débat pour la santé et l'information des consommateurs se poursuivra", écrit-elle dans un communiqué.

Avec l'association de consommateurs Foodwatch et la Ligue contre le cancer, Yuka participe à une campagne demandant le retrait dans les charcuteries des n...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles