La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 974,41
    +160,15 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    13 196,19
    +197,69 (+1,52 %)
     
  • Nikkei 225

    28 633,46
    +391,25 (+1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,2129
    +0,0045 (+0,38 %)
     
  • HANG SENG

    29 642,28
    +779,51 (+2,70 %)
     
  • BTC-EUR

    30 249,43
    +76,44 (+0,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    723,70
    +8,51 (+1,19 %)
     
  • S&P 500

    3 802,89
    +34,64 (+0,92 %)
     

L'appli de messagerie Signal, vantée par Elon Musk, voit son nombre d'utilisateurs augmenter

·2 min de lecture

C'est bien connu, le malheur des uns fait le bonheur des autres, et les entreprises de la tech ne font pas exception à ce dicton. L'application de messagerie sécurisée Signal a vu son nombre de téléchargements augmenter ces derniers jours suite à la polémique autour de WhatsApp. Le service de messagerie, propriété de Facebook, a récemment changé ses conditions d'utilisation, obligeant ses utilisateurs à accepter de partager davantage de données personnelles avec sa maison-mère à partir du 8 février prochain.

Dans le monde entier, de nombreux utilisateurs se sont tournés vers Signal, une application de messagerie gratuite et très sécurisée, dont le chiffrement de bout en bout garantit une meilleure sécurité et protection des données que WhatsApp. Selon Signal, la soudaine hausse des téléchargements a même causé quelques problèmes techniques. L'envoi des codes de vérification par SMS, nécessaires pour valider une nouvelle inscription, a ainsi été retardé, a écrit Signal sur Twitter jeudi 7 janvier.

Loin de s'en plaindre, le service de messagerie a appelé ses nouveaux usagers à faire preuve de patience, ajoutant que ses équipes "ne pouvaient pas contenir leur joie" face à la vague de téléchargements.

L'application aurait été téléchargée plus de 100 000 fois en seulement deux jours sur l'App Store et Google Play, les 6 et 7 janvier, selon les données de Sensor Tower rapportées par Reuters. Contacté par Business Insider France, Signal n'a pas encore répondu à la demande de commentaire concernant le nombre précis de nouveaux téléchargements.

À lire aussi — Si vous voulez continuer à utiliser WhatsApp, il faudra accepter de partager vos données à Facebook

Le soudain succès de Signal ne vient pas de nulle part. Le service de messagerie sécurisée est utilisé par des gros noms de la tech, comme le co-fondateur de Twitter, Jack Dorsey, le patron de Tesla et SpaceX, Elon Musk, ou encore le lanceur d'alerte Edward Snowden, pour ne citer qu'eux.

L'application ne se cache pas de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Baby boomers, Millennials, Gen Z... les 5 applis préférées des Français par génération
Nouvelles règles de WhatsApp : l'appli Telegram revendique des millions d'inscriptions
L'entreprise Signal s'envole de 6 300% en Bourse bien qu'elle n'ait rien à voir avec le concurrent de WhatsApp
Mark Zuckerberg et Elon Musk se rendent coup pour coup depuis des années, voici l'origine de leur querelle
Israël prévoit de vacciner la totalité de sa population d'ici fin mars