La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    40 301,75
    -516,18 (-1,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Comment l'Apple Watch peut prédire les premiers symptômes de la Covid-19

Louis Neveu, Journaliste
·1 min de lecture

Comme Futura l’a déjà évoqué, les scientifiques ont remarqué que les capteurs des montres connectées pouvaient éventuellement révéler une contamination au coronavirus avant même que les premiers symptômes de la Covid-19 soient déclarés. C'est en grande partie le capteur de fréquence cardiaque qui indique si des variations de rythme sont suffisamment significatives pour indiquer la présence du virus. Pour aller plus loin dans ce sens, les chercheurs de l'Université de Washington se sont associés à Apple pour étudier comment l’Apple Watch peut parvenir à affiner cette prédiction avec fiabilité. Mais attention, cette expérimentation ne porte pas uniquement sur la Covid-19, elle s'intéresse aussi aux autres maladies respiratoires transmissibles.

La région de Seattle ciblée

Pour cela, les partenaires vont réaliser une vaste étude en grandeur nature en faisant porter une Apple Watch à un panel de personnes sélectionnées sur une zone géographique précise. C’est la région de Seattle aux États-Unis qui a été choisie en raison du risque plus élevé de transmission de maladies respiratoires liées aux activités des populations. Les données seront relevées sur une période de six mois et les participants devront répondre régulièrement à des questionnaires disponibles dans une application spécifique sur l’iPhone.

Apple explique que, si des participants tombent malades durant cette étude, ils recevront un kit de test à domicile pour la Covid-19 et d'autres maladies respiratoires. Dans cette situation, leur cas sera examiné de plus près avec l’extraction de données supplémentaires par l’Apple Watch. Malades ou pas, les participants retenus recevront en récompense une Apple Watch.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura