Marchés français ouverture 4 h
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • Nikkei 225

    29 093,00
    +217,77 (+0,75 %)
     
  • EUR/USD

    1,1943
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    29 120,64
    +238,18 (+0,82 %)
     
  • BTC-EUR

    29 428,26
    +1 940,21 (+7,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    847,80
    +61,18 (+7,78 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     

L'Apple Car à la recherche d'un constructeur de batteries ?

·2 min de lecture

Certains signes semblent se préciser pour le développement de la fameuse voiture électrique estampillée Apple, du moins au niveau de son composant essentiel : sa batterie. La marque en serait aux prémices des pourparlers avec deux constructeurs de batteries. Il s’agirait des Chinois Contemporary Amperex Technology (CATL) et BYD, selon les informations obtenues par Reuters. CATL est l’industriel qui fournit déjà les batteries des Tesla. Le Chinois bénéficie d'une énorme puissance de feu et pourrait produire sans souci des batteries pour des voiture électriques Apple. En revanche, la marque à la pomme impose comme condition l’installation d’usines dédiées sur le territoire des États-Unis. Une délocalisation que CATL a du mal à envisager, ne serait-ce que pour des raisons d’investissement. Rappelons que cette condition est issue du bras de fer entre l’administration américaine et la Chine au niveau de leurs relations commerciales.

Une ambiance confuse autour d’une Apple Car

L’agence de presse avait déjà expliqué fin décembre que la marque à la pomme était en train de plancher sur une batterie pour auto révolutionnaire qui exploiterait une technologie lithium-fer-phosphate (LFP). Ce type de batterie est moins coûteux à produire que les modèles les plus répandus qui utilisent du nickel et du cobalt. Dans tous les cas, et depuis maintenant 2015, tout ne reste que supposition et fuites au sujet d’une voiture Apple. Futura a même tenté de dresser son portrait (lire ci-dessous). Des partenariats envisagés avec des constructeurs automobiles comme Hyundai ou Nissan semblent être dans l’impasse et, aux dernière nouvelles, Apple préférerait se tourner vers d’autres fournisseurs du secteur de l’électronique.

Au final, personne ne sait si une Apple Car prendra un jour la route, ou si Apple compte vendre une plateforme de conduite autonome sous licence aux constructeurs automobiles. Pour ajouter à la confusion, les dernières rumeurs laissent entendre que des ingénieurs et cadres...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles