La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 889,46
    +259,42 (+0,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Land Rover Defender 90 hard-top: sans batterie et sans malus!

·2 min de lecture

ESSAI – Land Rover continue à décliner le nouveau Defender. La version courte double désormais celle à empattement long, pour plus d'agilité sur route et en tout-terrain. Surtout, l'arrivée de déclinaisons utilitaires constitue une nouvelle astuce pour échapper au malus écologique. Si bien que ce Defender de base est peut-être le meilleur des Defender.

Pour échapper au malus écologique, il n'y a a priori guère d'autre issue que l'électrification. Voilà pourquoi Land Rover a récemment lancé une version hybride rechargeable de son Defender (lire notre ), qui devrait d'ailleurs rapidement représenter une large majorité des ventes dans l'Hexagone. Mais les Britanniques ont trouvé une autre astuce, déjà utilisée par le Suzuki Jimny. En transformant le Defender en véhicule utilitaire, celui-ci échappe à la fiscalité qui pèse sur les véhicules particuliers. Donc le malus écologique, qui s'élève à 30.000 € sur tous les Defender à moteur essence ou diesel, ne touche pas ce Defender hard-top.

La transformation en véhicule utilitaire impose quelques contreparties, et cela commence par l'ablation de la banquette arrière. A la place, on trouve un compartiment arrière protégé de plastique dans son intégralité, éclairé et doté de nombreux crochets d'arrimage. Alors que le Suzuki Jimny conserve ses vitres latérales, ce n'est pas le cas du Defender hard-top, ce qui a tendance à limiter la visibilité de trois-quarts arrière. Mieux vaut choisir le rétroviseur intérieur optionnel Clear Sight (à 693 €), qui renvoie l'image d'une caméra, et permet de ne pas être gêné par la cloison grillagée ou la roue de secours lorsqu'un regarde vers l'arrière.

Trois places en option pour le Defender utilitaire

Si la banquette arrière disparaît, on peut, en compensation, opter pour un troisième siège central optionnel (vendu 898 €). Rabattable pour faire office d'accoudoir, celui-ci est plus étroit que les deux fauteuils principaux et le passager doit composer avec le tunnel central surélevé, sous ses pieds. A réserver en dépannage, mais cela ajoute un peu de polyvalence à ce Defender utilitaire, qui reprend la définition la plus basique de la gamme. Les plastiques durs, le revêtement de plancher en caoutchouc et les sièges au tissu imperméable semblent en effet appuyer le côté rustique de l'engin… Qui conserve tout de même un écran central tactile e[...]

Lire la suite sur challenges.fr

V8, le premier Land Rover Defender capable de dépasser 200 km/hLand Rover Defender hybride rechargeable: enfin frequentable !Comment Land Rover a perdu ses droits sur le dessin du DefenderLand Rover Defender : dégagez, j’arrive !Toyota Land Cruiser et Land Rover Discovery : rien ne les arrête

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles