Publicité
Marchés français ouverture 3 h 12 min
  • Dow Jones

    40 665,02
    -533,08 (-1,29 %)
     
  • Nasdaq

    17 871,22
    -125,68 (-0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    39 952,62
    -173,73 (-0,43 %)
     
  • EUR/USD

    1,0891
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    17 380,15
    -398,26 (-2,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 052,46
    -521,86 (-0,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 329,88
    +0,38 (+0,03 %)
     
  • S&P 500

    5 544,59
    -43,68 (-0,78 %)
     

L'ancien "palais du pouvoir" romain rouvre ses portes 50 ans après sa fermeture

L'ancien "palais du pouvoir" romain rouvre ses portes 50 ans après sa fermeture

Un ancien palais impérial romain situé au sommet de la colline du Palatin à Rome a été rouvert aux touristes jeudi, 21 septembre, près de 50 ans après sa fermeture pour restauration.

La Domus Tiberiana, vieille de près de 2 000 ans, a abrité les souverains de la période impériale de la ville antique. Ce vaste palais offre une vue imprenable sur le Forum romain situé en contrebas.

Le public peut désormais le visiter, après des décennies de travaux de restauration structurelle visant à consolider le palais pour des raisons de sécurité.

Des fouilles ont permis de découvrir des objets de la vie romaine datant des siècles après le déclin de l'empire.

PUBLICITÉ

Le palais date à l'origine de l'époque de Néron

Le directeur du parc archéologique du Colisée, qui comprend le Palatin, a qualifié le palais restauré de "palais du pouvoir par excellence" dans une description écrite.

À la veille de la réouverture, la responsable, Alfonsina Russo, a cité un poète romain du premier siècle qui a déclaré que le palais tentaculaire semblait "infini" et que "sa grandeur était comme la grandeur du ciel".

AP Photo/Gregorio Borgia
Un visiteur se promène dans la domus Tiberiana récemment restaurée, l'un des principaux palais impériaux romains - AP Photo/Gregorio Borgia

Bien que la domus, ou résidence, porte le nom de Tibère, qui a régné sur l'empire après la mort d'Auguste, des études archéologiques indiquent que les fondations du palais datent de l'époque de Néron, peu après l'incendie de 64 après J.-C. qui a dévasté une grande partie de la ville.

Après la disparition de l'Empire romain, la résidence a été abandonnée pendant des siècles, jusqu'à ce que, dans les années 1500, la famille noble Farnese aménage un vaste jardin autour des ruines.

AP Photo/Gregorio Borgia
Vue du Forum romain depuis un balcon de la domus Tiberiana récemment restaurée - AP Photo/Gregorio Borgia

Grâce à la réouverture du palais au public, les visiteurs peuvent aujourd'hui se faire une meilleure idée du chemin qu'empruntaient les anciens empereurs et leur cour pour se rendre à la domus.

Des centaines d'objets sont exposés

Le mot anglais "palatial" s'inspire de la somptueuse résidence impériale située au sommet du Palatin, l'une des sept collines de la Rome antique.

La domus, construite sur le versant nord-ouest de la colline, est considérée comme le premier véritable palais impérial. Outre la résidence de l'empereur, le complexe comprenait des jardins, des lieux de culte, des quartiers pour la garde prétorienne qui protégeait le souverain et un quartier de services pour les ouvriers qui donnait sur le Forum romain.

AP Photo/Gregorio Borgia
Un visiteur admire les pièces archéologiques à l'intérieur de la domus Tiberiana récemment restaurée - AP Photo/Gregorio Borgia

Les travaux d'excavation et de restauration, menés également pendant la pandémie de coronavirus, ont aidé les archéologues à reconstituer ce que la responsable, Alfonsina Russo, appelle des siècles d'histoire dans un lieu qui "est en quelque sorte tombé dans l'oubli".

Les visiteurs de la domus rouverte peuvent admirer une sélection de centaines d'artefacts trouvés, notamment des objets en métal et en verre.

Des statues, d'autres décorations et des pièces de monnaie anciennes ont également été déterrées.