La bourse est fermée

Le lancement du satellite est prévu pour juinµ

Un satellite dont les étudiants de l'Université Américaine de Ras Al Khaimah (AURAK) participent au développement, à la construction et au teste, est prévu d'être lancé sur une fusée Soyouz-2 en provenance de la Russie en juin 2020, a déclaré Dr Abdul-Halim Jallad, Directeur et professeur adjoint du Centre ICT pour l'Enseignement et la Créativité en Communication et Réseautage informatique (ICONET).

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20200323005368/fr/

A computer-generated projection of the MeznSat in orbit above the UAE (Photo: AETOSWire)

Le nano-satellite MeznSat est conçu pour détecter les concentrations de gaz à effet de serre à partir d'une orbite à une distance de 565 kilomètres au-dessus de la Terre.

Le projet a passé avec succès la phase d'examen critique de la conception, le satellite est actuellement en phase finale de la construction dans la salle blanche spécialement conçue au laboratoire spatial d'AURAK avant de passer à la phase de test en mars 2020.

Ce projet reflète une collaboration entre l'Agence spatiale des UAE, AURAK et Khalifa University of Science and Technology (KUST).

MeznSat sera le premier satellite scientifique construit par des étudiants aux UAE. Le projet vise à fournir à l'industrie spatiale des UAE des diplômés qualifiés bien formés grâce à une expérience pratique, tout en pavant la voie en même temps pour la recherche spatiale avancée et pertinente aux UAE.

Le projet a témoigné des étudiants de premier cycle concevoir et construire le MeznSat qui sera utilisé pour collecter et analyser des données sur les niveaux de dioxyde de carbone et de méthane aux Émirats Arabes Unis. Le projet vise à réaliser les objectifs stratégiques de l'Agence spatiale en matière de développement des capacités, de promotion des recherches scientifiques et de coordination des activités nationales du secteur spatial.

Une fois en orbite, l'équipe d'étudiants surveillera, traitera et analysera les données d'une station au sol aux UAE. Les processus et l'expertise impliqués dans la surveillance de l'atmosphère sont similaires à ceux employés dans les programmes conventionnels d'observation de la Terre. Le projet aidera les jeunes émiriens à développer les compétences nécessaires au ambitieux Programme Spatial National des UAE et à ses futurs projets.

À l'aide d'une caméra visible ainsi que d'un spectromètre infrarouge à ondes courtes, le satellite mesurera l'abondance et la distribution du méthane et du dioxyde de carbone dans l'atmosphère. Il fournira également des informations précieuses sur la concentration des nutriments dans les eaux côtières du golfe Persique, ce qui permettra de faire des prévisions plus précises sur les proliférations d'algues et soutiendra la mise en œuvre opportune des mesures de précaution pertinentes.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

*Source: AETOSWire

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20200323005368/fr/

Contacts

Université Américaine de Ras Al Khaimah
Maryam Albloushi
Département des Communications et des Relations Publiques
Tel : +971 7 2468803
Courriel électronique : maryam.albloushi@aurak.ac.ae