Publicité
  • CAC 40

    7 624,64
    +90,12 (+1,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 899,79
    +72,55 (+1,50 %)
     
  • Dow Jones

    40 349,98
    +62,45 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0881
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • Gold future

    2 393,60
    -5,50 (-0,23 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 624,53
    -96,44 (-0,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 384,60
    -20,74 (-1,48 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,73
    -0,40 (-0,50 %)
     
  • DAX

    18 417,48
    +245,55 (+1,35 %)
     
  • FTSE 100

    8 203,09
    +47,37 (+0,58 %)
     
  • Nasdaq

    17 962,05
    +235,12 (+1,33 %)
     
  • S&P 500

    5 549,21
    +44,21 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    39 599,00
    -464,79 (-1,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 635,88
    +218,20 (+1,25 %)
     
  • GBP/USD

    1,2908
    -0,0002 (-0,02 %)
     

Lampedusa: Giorgia Meloni juge "insoutenable" la pression migratoire subie par l'Italie

Andreas SOLARO © 2019 AFP

Giorgia Meloni demande à l'Union européenne de réagir. La cheffe du gouvernement italien de droite et d'extrême droite Giorgia Meloni a assuré vendredi que la pression migratoire subie par son pays avec l'arrivée quotidienne de milliers de migrants est "insoutenable".
"La pression migratoire que l'Italie est en train de subir depuis le début de l'année est insoutenable. Elle est fille d'une conjoncture internationale difficile" en Afrique, a-t-elle dit dans un message vidéo diffusé sur les réseaux sociaux par ses services.

Giorgia Meloni réagissait à la situation sur l'île italienne de Lampedusa, située à moins de 150 km du littoral tunisien, et représentant l'une des premières escales pour les migrants qui franchissent la Méditerranée en espérant gagner l'Europe.

La situation n'a jamais été aussi tendue à Lampedusa. Ces derniers jours y sont arrivés la majorité des 11.000 migrants parvenus depuis lundi sur le territoire italien, selon le ministère de l'Intérieur, saturant le centre d'accueil géré par la Croix-Rouge italienne (CRI), dont la capacité est de 400 places.
Giorgia Meloni a par ailleurs estimé que "des dizaines de millions de personnes" en Afrique pourraient vouloir quitter leurs pays en raison des coups d'État ou de la famine, jugeant "évident que l'Italie et l'Europe ne peuvent pas accueillir cette masse énorme" de migrants.

Elle s'est une nouvelle fois tournée vers l'Union européenne, à laquelle elle demande de réagir rapidement. Giorgia Meloni a ainsi écrit à la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen pour l'inviter à venir à Lampedusa et voir sur place la situation, en constante amélioration cependant grâce aux nombreux transfert de migrants vers le continent.

PUBLICITÉ

Elle a également réclamé au président du Conseil européen Charles Michel de mettre la question migratoire à l'ordre du jour du sommet de l'UE en octobre, tout en annonçant que son gouvernement avait l'intention de prendre des mesures extraordinaires.

Article original publié sur BFMTV.com