Publicité
Marchés français ouverture 4 h 38 min
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,19 (+0,34 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,33 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    39 332,96
    +545,58 (+1,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,0875
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    19 608,64
    +55,03 (+0,28 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 262,10
    -313,62 (-0,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 358,14
    -15,70 (-1,14 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     

"L'amour est dans le pré" : Patrice prend la parole sur la rivalité entre ses prétendantes Véronique et Justine

Capture M6

Lundi 4 septembre 2023, M6 diffusait le troisième épisode de la saison 18 de L'amour est dans le pré. Et le moins que l’on puisse en dire, c’est que chez Patrice, la tension est à son paroxysme. Alors que le cœur de l’agriculteur balance entre ses prétendantes Justine et Véronique, les deux femmes sont en guerre. Un détail qui semble pourtant échapper à l’éleveur Normand, visiblement à côté de ce qui se déroule sous son toit : "Les deux filles s'entendent très bien. C'est mieux que tout le monde s'entende", l’a-t-on vu affirmer à l’écran, tandis que Véronique avait confié quelques minutes plus tôt ne plus supporter sa rivale : "Justine, c'est un vrai colonel. Elle commence à me soûler, là. Elle dirige tout. Ça m'agace", a lâché la prétendante sur les nerfs. Dans un entretien paru dans Télé-Loisirs mardi 5 septembre 2023, l’éleveur de vaches allaitantes est revenu sur cette mésentente qu’il semble totalement ignorer dans l’émission.

Depuis la fin du tournage, Patrice a revu les choses sous un autre angle, en particulier la relation tendue entre ses deux convives, qu’il admet ne pas avoir su gérer : "C'est vrai que j'étais un peu déstabilisé. Je n'ai peut-être pas assez pris en compte la présence des filles, il aurait fallu que je m'investisse plus dans l'aventure. Je me suis quand même laissé déstabiliser facilement. Je n'ai pas d'expérience avec les femmes, c'était la première fois que je vivais une aventure comme celle-ci" a-t-il confié. Et de poursuivre : "En me revoyant à la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite