Marchés français ouverture 8 h 11 min
  • Dow Jones

    34 869,37
    +71,37 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    14 969,97
    -77,73 (-0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    30 240,06
    -8,75 (-0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,1704
    -0,0014 (-0,12 %)
     
  • HANG SENG

    24 208,78
    +16,62 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    36 802,13
    -656,86 (-1,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 062,43
    -39,09 (-3,55 %)
     
  • S&P 500

    4 443,11
    -12,37 (-0,28 %)
     

L'ambassade de Cuba en France visée par des cocktails molotov

·2 min de lecture
L'AMBASSADE DE CUBA EN FRANCE VISÉE PAR DES COCKTAILS MOLOTOV

PARIS (Reuters) - L'ambassade de Cuba à Paris a été visée dans la nuit de lundi à mardi par des engins incendiaires qui ont fait quelques dégâts mais pas de blessé, a-t-on appris auprès de la représentation diplomatique et de source policière.

L'ambassade a dénoncé dans un communiqué une "attaque terroriste" et mis en cause les campagnes de dénigrement des Etats-Unis.

Deux engins explosifs ont été lancés contre la façade de l'ambassade, a-t-on confirmé de source policière française, selon laquelle l'acte n'a pas été revendiqué pour le moment.

Le ministère français des Affaires étrangères a condamné l'attaque et annoncé un renforcement des mesures de sécurité.

"Une enquête judiciaire a été ouverte pour déterminer les responsables de cet acte (...) Des mesures de renforcement du dispositif de sécurité ont été mises en place autour de l'ambassade", a indiqué le Quai d'Orsay lors de son point presse quotidien.

Dans son communiqué, l'ambassade cubaine évoque le jet de trois cocktails molotov qui ont provoqué un début d'incendie et met en cause les Etats-Unis.

"Dans la nuit du 26 au 27 juillet, l'ambassade de Cuba en France a été objet d´un attaque terroriste perpétré par deux individus qui ont lancé trois cocktails molotov, en provoquant un incendie sur la façade et l'entrée de cette mission diplomatique", indique-t-elle.

"Des actes terroristes comme celui-ci sont encouragés par les campagnes de gouvernement des Etats Unis contre notre pays en incitant des actions ayant recours à la violence."

Sur Twitter, le ministère cubain des Relations extérieures a attribué l'événement à "ceux qui incitent à la violence et à la haine contre notre pays."

Jean-Luc Mélenchon, chef de file du mouvement La France insoumise, a évoqué, sur Twitter également, un acte "incroyable et odieux" qu'il attribue à "des campagnes absurdes de haine et de boycott meurtrier par les USA".

Les Etats-Unis ont imposé jeudi des sanctions contre un ministre cubain chargé de la sécurité et une unité spéciale du ministère cubain de l'Intérieur pour leurs violations présumées aux droits de l'homme lors de la répression des manifestations antigouvernementales sur l'île.

Les Cubains ont manifesté en masse ces dernières semaines pour protester contre la crise économique et sanitaire, une mobilisation à laquelle le pouvoir a notamment répondu en arrêtant des centaines d'activistes et en limitant l'accès à internet.

(Reportage Sudip Kar-Gupta, Nicolas Delame, Matthieu Protard, écrit par Tangi Salaün, édité par Blandine Hénault)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles