La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 591,27
    +327,79 (+1,12 %)
     
  • Nasdaq

    11 880,63
    +25,66 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    25 527,37
    -106,93 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1846
    -0,0017 (-0,14 %)
     
  • HANG SENG

    26 486,20
    +34,66 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    15 539,93
    -13,14 (-0,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    365,44
    +4,01 (+1,11 %)
     
  • S&P 500

    3 577,59
    +20,05 (+0,56 %)
     

“L'Amazon russe" Ozon proche d’une introduction en Bourse sur le Nasdaq

·2 min de lecture

Après Amazon et Alibaba, les investisseurs particuliers vont bientôt pouvoir miser en Bourse sur un nouveau géant du e-commerce ! Le pionnier russe du secteur Ozon, qui pourrait valoir 5,5 milliards de dollars selon le journal en ligne The Bell, vise une levée de fonds jusqu'à un milliard de dollars pour son arrivée sur le Nasdaq, alors qu'il vient de déposer son document d'enregistrement en Bourse devant la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme boursier des Etats-Unis. Selon une nouvelle version de ce document publié mardi soir sur le site de la SEC, l'Amazon russe prévoit de placer 34.500 actions à un prix compris entre 22,5 et 27,5 dollars l'unité, qui lui permettrait de lever jusqu'à 948,7 millions de dollars (contre 500 millions de dollars initialement estimé).

La date de l'introduction en Bourse d'Ozon n'est pas connue mais pourrait intervenir la semaine prochaine, selon la version russe du magazine Forbes. Dans le même document, Ozon précise avoir soldé un litige commercial avec la banque publique russe Sberbank en lui versant un milliard de roubles (11,1 millions d'euros). Ozon a enregistré au premier semestre une croissance de ses ventes de 152% sur un an, à 77,4 milliards de roubles (841 millions d'euros). Cela est largement dû aux mesures de confinement prises pour lutter contre le coronavirus.

>> A lire aussi - Amazon va recruter 33.000 personnes avec une rémunération moyenne de 150.000 dollars

Les principaux actionnaires d'Ozon sont le fonds d'investissement Baring Vostok et la holding AFK Sistema, contrôlée par l'homme d'affaires Vladimir Evtouchenkov. L'"Amazon russe" a comme le géant américain démarré à la fin des années 1990 en vendant des livres et fait désormais partie du trio de tête du e-commerce russe.

>> Retrouvez ici nos Conseils Bourse du jour

Dans une économie russe atone, le commerce en ligne enregistre depuis plusieurs années des chiffres de croissance continue qui ont incité plusieurs grands groupes, de Sberbank au chinois (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Deux frères au tribunal pour escroquerie, la Caisse d'Epargne mise en cause
Elon Musk en passe de devenir la troisième personne la plus riche du monde
Le CAC 40 à acheter sur repli, avant un net rebond : le conseil Bourse du jour
Le Bitcoin en passe de franchir son record historique
BlaBlaCar ne remettra pas en service ses Blablabus avant mars