La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 703,22
    -80,67 (-1,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 636,44
    -48,84 (-1,33 %)
     
  • Dow Jones

    31 066,96
    -335,05 (-1,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,2092
    -0,0094 (-0,77 %)
     
  • Gold future

    1 728,80
    -46,60 (-2,62 %)
     
  • BTC-EUR

    38 864,82
    -2 557,34 (-6,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    944,42
    +11,28 (+1,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,54
    -1,99 (-3,13 %)
     
  • DAX

    13 786,29
    -93,04 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    6 483,43
    -168,53 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    13 272,61
    +153,18 (+1,17 %)
     
  • S&P 500

    3 831,99
    +2,65 (+0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,96 (-3,64 %)
     
  • GBP/USD

    1,3952
    -0,0060 (-0,43 %)
     

L'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi perd 15 milliards d'euros, un record

·2 min de lecture

Renault a affiché l’an dernier un déficit net abyssal de 8 milliards d’euros. C'est plus de cinq fois les pertes historiques de 1984. L'Alliance aura perdu 14,8 milliards d'euros! Mais le second semestre démontre une nette amélioration des résultats de Renault par rapport au premier.

Après une Renault a affiché l’an dernier un déficit net abyssal de 8 milliards d’euros. C’est deux fois la -dont le Français détient 43,4% des parts- sur l’exercice fiscal 2020-21 (1er avril-31 mars prochain) ! Il y a deux façons d’envisager les résultats de Renault. Côté négatif: c’est, de loin, le pire résultat de l’histoire pourtant chahutée du groupe au losange. Soit plus de cinq fois le trou de l’année noire 1984, qui avait failli entraîner la perte d’indépendance de la Régie d’alors! C’est aussi a priori le pire bilan de tous les grands constructeurs auto mondiaux l’an dernier. A la Bourse de Paris, l'action du groupe perdait d’ailleurs 1,5% vers 11 heures vendredi, même si les analystes avaient largement anticipé ces résultats catastrophiques. L'Alliance (avec Nissan et Mitsubishi Motors) aura enregistré au total une perte nette cumulée record de 14,8 milliards d'euros (exercices japonais décalés d'un trimestre sur l'année calendaire)!

Côté positif: la perte nette au second semestre a été limitée à 660 millions d’euros au second semestre. Une sacrée amélioration par rapport au premier! Le résultat opérationnel du groupe tricolore se traduit certes par une perte de 337 millions d’euros. Et la marge représente -0,8% du chiffre d’affaires. Mais le net redressement du second semestre (marge à +3,5%) a largement limité la casse. Sur le premier semestre, la marge culminait à -6,5% du chiffre d’affaires!

Flux de trésorerie très négatif

Les ventes (en nombre d'unités) étaient en recul de 21,3% à 2,95 millions d’unités en 2020. Et la marge (hors le russe contrôlé par Renault) de l'activité automobile représente un déficit annuel sensible (-3,8% du chiffre d’affaires, contre +2,6% en 2019). Mais, là également, le second semestre a été nettement meilleur, avec même un résultat positif (+0,9% du chiffre d’affaires). Le flux de trésorerie opérationnel de l’automobile demeure lourdement négatif (-4,55 milliards d’euros), contre -6,37 milliards d’euros au premier semes[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi