La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 592,99
    -161,79 (-0,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

L'Allemagne et les Etats-Unis vont livrer des chars à l'Ukraine

Ronny HARTMANN / AFP

Le chancelier allemand Olaf Scholz s'est exprimé mercredi devant le Parlement. Dans un communiqué, l'Allemagne annonce la livraison de chars lourds Léopard à l'Ukraine, qui les réclame avec insistance depuis plusieurs mois. Dans les pas de l'Allemagne, le président américain a annoncé la future livraison de 31 chars à l'Ukraine.

L'Allemagne a annoncé mercredi qu'elle allait fournir des chars d'assaut Leopard 2 à Kyiv et autoriser ses alliés à faire de même pour permettre à l'armée ukrainienne de faire face à l'offensive militaire russe. Olaf Scholz, qui a pris la parole à midi devant la chambre basse du Parlement, a donné son feu vert à cette occasion aux pays, parmi lesquels la Pologne et la Finlande, qui souhaitent livrer à Kiev des chars Leopard 2 de fabrication allemande.

"Cette décision est en ligne avec notre soutien bien connu à l'Ukraine au mieux de nos capacités. Nous agissons de manière étroitement coordonnée au niveau international", a déclaré Olaf Scholz dans un communiqué. L'objectif de Berlin et de ses partenaires est de constituer rapidement deux bataillons de chars de combat en Ukraine, précise le porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Hebestreit, dans le communiqué.

Le chancelier allemand Olaf Scholz a décidé de livrer 14 chars lourds de combat Leopard 2, puisés dans ses stocks à l'Ukraine. La formation des tankistes ukrainiens débutera prochainement et l'Allemagne fournira logistique et munitions à l'Ukraine, est-il encore précisé, tandis que les Etats-Unis pourraient eux aussi envoyer des chars à Kyiv pour l'aider face à l'offensive de la Russie.

Deux médias allemands, le Spiegel et la chaîne d'information NTV, avaient assuré que M. Scholz allait probablement céder à la pression de Washington. En effet, les Etats-Unis s'apprêtent également à annoncer l'envoi de chars de combat Abrams en Ukraine, ont déclaré mardi deux responsables américains, une décision qualifiée de "nouvelle provocation" par l'ambassadeur de Russie à Washington.

Un revirement inattendu

L'information a été saluée par l'Ukraine, qui demandait de longue date par la voix de son président Volodymyr Zelensky une accélération des livraisons d'armes et l'envoi de chars d'assaut par ses alliés occidentaux. "Les discussions doivent se finir par des décisions", a exhorté mardi soir le président ukrainien[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi