Marchés français ouverture 2 h 3 min
  • Dow Jones

    34 160,78
    -7,31 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    13 352,78
    -189,34 (-1,40 %)
     
  • Nikkei 225

    26 707,90
    +537,60 (+2,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,1157
    +0,0010 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    23 608,50
    -198,50 (-0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    33 377,58
    +868,50 (+2,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    844,83
    +25,32 (+3,09 %)
     
  • S&P 500

    4 326,51
    -23,42 (-0,54 %)
     

L'Allemagne va fermer trois de ses six dernières centrales nucléaires

·2 min de lecture

Trois des six dernières centrales nucléaires allemandes fermeront vendredi 31 décembre. Le pays souhaite que les énergies renouvelables couvrent 80% de la demande d'électricité d'ici à 2030.

L' fermera, vendredi 31 décembre 2021, trois de ses six dernières centrales nucléaires, les réacteurs de Brokdorf, Grohnde et Gundremmingen C, exploités par les compagnies d'électricité E.ON et RWE. Les trois dernières centrales nucléaires - Isar 2, Emsland et Neckarwestheim II - .

"Pour l'industrie de l'énergie en Allemagne, la sortie du nucléaire est définitive", a déclaré Kerstin Andreae, directrice de BDEW, l'association du secteur de l'industrie de l'énergie. Les six centrales nucléaires ont contribué à environ 12% de la production d'électricité en Allemagne en 2021, selon les chiffres préliminaires de la BDEW. La part des énergies renouvelables était de près de 41% dans le pays, le charbon représentant un peu moins de 28% et le gaz environ 15%.

Objectif: 80% de la demande d'électricité couverte par les énergies renouvelables d'ici à 2030

L'Allemagne souhaite que les énergies renouvelables couvrent 80% de la demande d'électricité d'ici à 2030, en développant les infrastructures liées aux énergies éolienne et solaire. Le nouveau gouvernement, qui prévoit d'intensifier la lutte contre le changement climatique, a maintenu la sortie du nucléaire dans son accord de coalition.

Lire aussi

Les groupes de défense de l'environnement ont salué cette décision, mais ont prévenu que l'année 2022 ne verrait pas la véritable fin de l'ère nucléaire en Allemagne. "Nous devons dire qu'il y aura encore des usines d'enrichissement d'uranium en Allemagne, comme celle de Gronau", a déclaré à Reuters Arne Fellermann, responsable du groupe environnemental BUND. "Il y a aussi un réacteur de recherche à Garching qui fonctionne encore avec de l'uranium de qualité militaire", a-t-il ajouté.

Un démantèlement à 1,1 milliard d'euros par centrale

Interrogé sur les retombées en matière d'emploi, le maire de Gundremmingen, Tobias Bühler, a déclaré que les employés de la centrale se chargeraient du démantèlement du réacteur après l'arrêt. "Et cette période de démantèlement va certainement prendre[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles