La bourse ferme dans 3 h 51 min
  • CAC 40

    5 811,17
    -19,48 (-0,33 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 692,15
    -12,70 (-0,34 %)
     
  • Dow Jones

    30 924,14
    -345,96 (-1,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1942
    -0,0037 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    1 695,30
    -5,40 (-0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    39 760,58
    -1 835,45 (-4,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    948,73
    -38,48 (-3,90 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,44
    +1,61 (+2,52 %)
     
  • DAX

    13 982,69
    -73,65 (-0,52 %)
     
  • FTSE 100

    6 673,38
    +22,50 (+0,34 %)
     
  • Nasdaq

    12 723,47
    -274,33 (-2,11 %)
     
  • S&P 500

    3 768,47
    -51,25 (-1,34 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,78 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3820
    -0,0074 (-0,53 %)
     

L'Allemagne abaisse sa prévision de croissance 2021 à 3%

par Michael Nienaber
·2 min de lecture
L'ALLEMAGNE ABAISSE SA PRÉVISION DE CROISSANCE 2021 À 3%

par Michael Nienaber

BERLIN (Reuters) - Le gouvernement allemand a abaissé à 3% sa prévision de croissance économique pour cette année en raison de la prolongation des mesures de confinement, une révision importante par rapport à l'estimation de 4,4% annoncée à l'automne.

"Nous assistons actuellement à une stabilisation du nombre de nouvelles contaminations par le coronavirus, ce qui donne de l'espoir", a déclaré le ministre de l'Economie, Peter Altmaier, tout en prévenant que la situation restait grave à cause de la propagation de variants plus contagieux que le virus original.

"Nous ne devons donc pas mettre en péril ce qui a été accompli", a-t-il déclaré en réponse aux appels à un assouplissement rapide des mesures.

Le gouvernement fédéral et les Länder ont décidé la semaine dernière de prolonger jusqu'au 14 février les mesures de confinement destinées à lutter contre la propagation du coronavirus.

Peter Altmaier a brossé le tableau d'une économie à deux vitesses dans laquelle l'industrie fait bonne figure alors que les services souffrent des restrictions imposées début novembre et durcies à la mi-décembre, ajoutant que cela ralentissait la reprise.

En 2020, l'économie allemande s'est contractée de 5%. Le pays n'avait en 75 ans qu'une seule chute plus forte encore de l'activité, celle de 5,7% subie en 2009 à cause de la crise financière mondiale.

Le moral des entreprises allemandes est tombé à son plus bas niveau depuis six mois en janvier, a déclaré lundi l'institut Ifo qui a indiqué toutefois que le sentiment des exportateurs dans le secteur industriel s'était considérablement amélioré.

Le moral des ménages a quant à lui reculé pour le quatrième mois consécutif, l'indice calculé par l'institut GfK ressortant à -15,6 pour février contre -7,5 pour janvier, alors que le consensus le donnait à -7,9.

(Version française Laetitia Volga, édité par Marc Angrand)