La bourse ferme dans 2 h 6 min
  • CAC 40

    6 632,01
    -1,76 (-0,03 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 099,20
    -17,57 (-0,43 %)
     
  • Dow Jones

    35 084,53
    +153,60 (+0,44 %)
     
  • EUR/USD

    1,1885
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • Gold future

    1 827,90
    -7,90 (-0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    32 706,23
    -1 110,82 (-3,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    922,41
    -7,95 (-0,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,59
    -0,03 (-0,04 %)
     
  • DAX

    15 541,39
    -99,08 (-0,63 %)
     
  • FTSE 100

    7 021,96
    -56,46 (-0,80 %)
     
  • Nasdaq

    14 778,26
    +15,68 (+0,11 %)
     
  • S&P 500

    4 419,15
    +18,51 (+0,42 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3946
    -0,0012 (-0,09 %)
     

Le lait en brique, victime de son succès ?

·1 min de lecture

Les fabricants de lait en brique ont alerté jeudi sur la hausse de leurs coûts liés à la flambée des matières premières, causée par la reprise économique et réclamé à la grande distribution de revoir les prix de vente.

La reprise économique, "notamment marquée par la forte demande en Chine, entraîne une flambée de l'ordre de +50% en un an pour les matières premières plastiques et de +20% pour le carton", selon Syndilait, organisation professionnelle regroupant en France la majorité des fabricants de laits de consommation liquides, dans un communiqué.

Selon cette organisation, "les laiteries doivent supporter une hausse de leurs coûts de production pouvant aller jusqu'à +8% en un an". Et dans le même temps, le prix de vente du lait au consommateur en grande distribution a stagné voire reculé, sans lien direct avec le prix payé aux industriels. "Pour les marques nationales, il est en particulier passé d'un prix moyen de vente aux consommateurs de 1,17 euro en juin 2020 à 1,10 euro en juin 2021, soit un recul de -6% en 1 an", a affirmé Syndilait.

Les 15 entreprises regroupées au sein de cette organisation réclament aux distributeurs la prise en compte de "la réalité des coûts de production dans leurs prix d'achat aux laiteries".

>> A lire aussi - Danone dit stop au géant chinois des produits laitiers

Lors des dernières négociations commerciales annuelles, "les distributeurs ont déjà accepté des hausses, mais ces hausses ne sont pas suffisantes pour permettre aux entreprises d'assurer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pass sanitaire : ces lieux de vacances où il ne sera pas obligatoire
Pass sanitaire en vacances : puis-je annuler ma réservation ?
Vélo électrique : Profitez de 570 euros de remise sur le modèle Velobecane
Un bicorne de Napoléon pourrait être vendu une petite fortune aux enchères
Soldes Cdiscount : Le smartphone Xiaomi Redmi 9C à moins de 100 euros

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles