La bourse est fermée

Il laisse 10.000 dollars de pourboire à un restaurant avant sa fermeture forcée

De quoi permettre aux 20 employés de ce restaurant de repartir chacun avec 500 dollars supplémentaires, soit environ 450 euros.

Nous ne savons pas encore qui c’était. J’essaie de comprendre.” Ross Edlund, le patron de la chaîne locale de restaurants Skillets, n’en revient toujours pas. Il a raconté au Naples Daily News qu’un client régulier de l’un de ses établissements, situé dans la ville de Naples en Floride aux États-Unis, a laissé un cadeau inespéré : 10.000 dollars en liquide, soit environ 8 955 euros. Un “don” qui est intervenu alors que le gouverneur de Floride avait annoncé que tous les restaurants de l’État devaient fermer le soir même pour une durée indéterminée en raison de la crise sanitaire actuelle !

Malgré toutes les histoires négatives que nous entendons actuellement, il reste des gens absolument fantastiques dans le monde”, peut-on lire sur la page Facebook officielle de la chaîne Skillets, spécialisée dans les petits-déjeuners. Le donateur anonyme est un client régulier d’un des restaurants, qui a remis cette somme d’argent au directeur. “Nous avons des habitués qui viennent depuis des années, ce sont des amis mais nous ne connaissons pas toujours leurs noms. Nous connaissons leurs visages, leurs plats préférés, les tables où ils s’assoient, mais nous ne savons pas exactement qui ils sont”, raconte Ross Edlund.

Une autre enveloppe de 150 dollars

Ce dernier a distribué l’argent aux 20 employés de son restaurant : chacun est ainsi reparti avec 500 dollars supplémentaires, soit environ 450 euros. Mais il a ensuite dû se séparer de 90% de ses 200 employés en raison de la fermeture de ses restaurants. Sur ses neuf établissements, huit proposent encore un service à emporter, mais fonctionnent en équipe restreinte avec seulement deux ou trois employés. Quelques jours après ce don, un autre client a également remis au patron de Skillets une enveloppe contenant de l’argent, explique le Naples Daily News. Les 150 dollars gracieusement offerts ont été, une fois encore, partagés entre les employés présents ce jour-là.

Retrouvez cet article sur Capital

Ce contenu peut également vous intéresser :

Italie : des bons alimentaires pour les plus démunis face à la crise
L’ancien ministre Patrick Devedjian est mort du coronavirus
Trois pharmaciens poursuivis pour avoir revendu illégalement des masques
Le pass Navigo sera remboursé en avril, mais pas en mars
Bitcoin deviendra-t-il vraiment une valeur refuge ?