Marchés français ouverture 2 h 30 min
  • Dow Jones

    34 021,45
    +433,79 (+1,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 124,99
    +93,31 (+0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 039,60
    +591,59 (+2,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,2092
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    27 981,51
    +262,84 (+0,95 %)
     
  • BTC-EUR

    40 752,71
    -1 667,53 (-3,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 355,32
    -32,59 (-2,35 %)
     
  • S&P 500

    4 112,50
    +49,46 (+1,22 %)
     

Lagardère : le projet de transformation "accueilli favorablement" par le conseil de surveillance

·1 min de lecture

Le groupe Lagardère a annoncé mercredi 28 avril que son conseil de surveillance avait "accueilli favorablement" le projet de transformation en société anonyme, qui fera perdre à son patron Arnaud Lagardère le contrôle absolu du groupe hérité de son père. Arnaud Lagardère, qui s'opposait depuis des années à plusieurs de ses actionnaires sur la gouvernance de son groupe, a toutefois obtenu la garantie d'un poste de PDG dans la future organisation. Le groupe propriétaire d'Hachette Livre et de plusieurs médias dont Europe 1 et Paris Match précise dans son communiqué que la transformation de gouvernance sera soumise au vote des actionnaires lors de la prochaine assemblée générale du 31 juin.

Les principaux actionnaires du groupe - à savoir Arnaud Lagardère, Bernard Arnault (Groupe Arnault), Vincent Bolloré (Vivendi) et Joseph Oughourlian (Amber Capital) - se sont "engagés à voter en faveur de l'opération" est-il précisé. Lagardère précise avoir notamment conclu avec le fonds Amber Capital, qui bataillait pour des changements dans la gouvernance, "un accord transactionnel mettant fin aux diverses procédures qui les opposaient". Dans un communiqué séparé, le fonds britannique indique que cet accord "s'inscrit dans une perspective de pacification des relations entre Lagardère et ses principaux actionnaires", et qu'il "concrétise l'expression de sa vision stratégique en sa qualité d'investisseur et d'actionnaire de référence avec près de 20% du capital".

>> A lire aussi - Arnaud Lagardère (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Tesla : la Gigafactory de Berlin n'ouvrira finalement pas en juillet
Lagardère : pas de démantèlement en vue mais une nouvelle gouvernance ?
Face aux démarchages d’ENI, le médiateur de l’énergie saisit la justice
Avec 74% de hausse de son chiffre d'affaires, Tesla atteint des profits inédits
Un an après leur plongeon historique, les cours pétroliers ne cessent de grimper