Lafuma : Calida France envisage de prendre 29% du capital

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
CALN.SW35,95+1,95
LAF.PA18,680,08

Par courrier reçu le 18 janvier à l'AMF, la société par actions simplifiée Calida France -contrôlée par la société Calida Holding AG (Swiss: CALN.SW - actualité) , dont le principal actionnaire est la famille Kellenberger avec 36% du capital et des droits de vote- a déclaré avoir franchi en hausse, le 15 janvier, les seuils de 5% et 10% du capital et des droits de vote et de 15% du capital de la société Lafuma (Paris: FR0000035263 - actualité) . Elle détient 532.645 actions du spécialiste de l'outdoor, représentant autant de droits de vote, soit 15,27% du capital et 11,1% des droits de vote de la société. Ce franchissement de seuils résulte d'une acquisition d'actions Lafuma hors marché.

Par le même courrier, la société Calida France déclare notamment que ce franchissement à la hausse des seuils en capital (5, 10 et 15%) et en droits de vote (5 et 10%) de la société Lafuma SA résulte de la cession à Calida France par M. Philippe Joffard et divers actionnaires familiaux de la société Lafuma, le 15 janvier 2013, de 532.645 actions représentant autant de droits de vote. Cette acquisition a été financée entièrement par recours à des fonds propres du groupe Calida, mis à la disposition de la société Calida France par la société Calida Holding AG, associée unique de la société Calida France. Calida France agit de concert avec M. Felix Sulzberger, président de la société Calida France, qui détient à titre personnel 22.000 actions Lafuma représentant autant de droits de vote de la société.

Par ailleurs, Calida France s'est déclarée favorable à la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du DPS des actionnaires d'un montant n'excédant pas le plafond de la délégation consentie, à savoir 15 Millions d'Euros correspondant à la création de 1.875.000 actions nouvelles d'un montant de 8 Euros de valeur nominale chacune. La société se propose de garantir la souscription à ladite augmentation de capital, une fois celle-ci dûment décidée. Calida France pourrait ainsi accroître sa participation au capital de Lafuma, sans toutefois dépasser le seuil de 29% du capital et des droits de vote.

Calida France n'envisage pas d'acquérir le contrôle de Lafuma, mais pense à l'issue de l'augmentation de capital, accompagner la société dans son développement domestique et international, en s'appuyant sur l'expertise et les compétences de la direction et des salariés du groupe. A ce titre, la société Calida France n'a pas à ce jour de projet de fusion, de réorganisation, de liquidation, de transfert d'une partie substantielle des actifs d'émetteur ou de toute personne qu'il contrôle, ni même de modifier l'activité de l'émetteur en dehors du cours normal des affaires. Calida France envisage de demander aux organes sociaux compétents sa désignation en qualité d'administrateur de la société Lafuma, afin de refléter son investissement dans la société.

Enfin, Calida France soutient la nomination par le conseil d'administration de la société, le14 janvier 2013, de M. Felix Sulzberger en qualité de Directeur général de la société, et qu'elle envisage de solliciter sa désignation par le Conseil d'administration en qualité de Président-directeur général de la société à l'issue de l'Assemblée générale des actionnaires devant se prononcer sur les comptes de l'exercice clos le 30 septembre.