La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 981,76
    +167,50 (+0,54 %)
     
  • Nasdaq

    13 179,74
    +181,24 (+1,39 %)
     
  • Nikkei 225

    28 633,46
    +391,25 (+1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,2126
    +0,0042 (+0,35 %)
     
  • HANG SENG

    29 642,28
    +779,51 (+2,70 %)
     
  • BTC-EUR

    30 525,34
    +352,35 (+1,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    731,86
    +16,67 (+2,33 %)
     
  • S&P 500

    3 801,32
    +33,07 (+0,88 %)
     

L'ADN d'un homme de 63 ans a été retrouvé sur les lieux de l'attentat de Nashville

·2 min de lecture

L'ADN du corps identifié sur la scène de l'attentat de Nashville, perpétré le jour de Noël, correspond à celui d'Anthony Quinn Warner, 63 ans, selon le New York Times. Le suspect a été identifié plus tôt dimanche 27 décembre par la police, il est soupçonné d'être à l'origine de l'attentat à la bombe du centre-ville de Nashville. Celui-ci s'est produit tôt le matin de Noël et a blessé trois personnes, selon la chaîne télévisée américaine CBS News.

"Anthony Warner a posé la bombe" a affirmé Donald Cochran, procureur fédéral de la cour de district du Tennessee moyen, lors d'une conférence de presse, selon l'article du New York Times. "Il était présent lorsqu'elle a explosé et il a été tué dans l'attentat". Des agents du FBI se sont rendus sur la propriété d'Anthony Warner à Antioch, dans le Tennessee, samedi après-midi et ont poursuivi leur enquête. Anthony Warner possédait un véhicule dont la marque et le modèle étaient similaires au camping-car ayant explosé vendredi, selon CBS.

A lire aussi - Une douzaine de procès ont été filmés avant celui des attentats de 2015

Les autorités ont déclaré vendredi qu'elles pensaient que l'explosion était "criminelle".

Selon CNN, les enquêteurs pensent également que l'explosion pourrait être un attentat suicide, citant deux sources policières proches du dossier. La police et les témoins ont expliqué que le camping-car avait diffusé un enregistrement audio avertissant qu'une bombe exploserait dans 15 minutes et les incitant à fuir.

Un commerçant du quartier a déclaré au Tennessean, un quotidien local, que le camping-car était là depuis "au moins" jeudi soir. "C'est un miracle qu'aucun habitant n'a été tué", a déclaré le gouverneur du Tennessee, Bill Lee, dans un tweet samedi 26 au matin. Ce dernier dit avoir inspecté les lieux du crime avec sa femme et avoir constaté des dégâts "choquants".

Le maire de Nashville, John Cooper, a annoncé samedi que la ville respecterait un couvre-feu jusqu'à dimanche après-midi. "Il s'agit toujours d'une (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Donald Trump voudrait qu'un aéroport porte son nom quand il quittera la Maison Blanche
Une ancienne assistante de Donald Trump pense qu'il "traverse un épisode psychotique" suite à sa défaite
Donald Trump signe finalement le plan de relance américain et réclame des chèques de 2 000 $ pour sa population
Un reconfinement après les fêtes n'est pas exclu selon le ministre de la Santé
Le Royaume-Uni et l'Union Européenne concluent enfin un accord commercial post-Brexit