La bourse ferme dans 2 h 19 min
  • CAC 40

    6 686,02
    -10,94 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 950,70
    -5,83 (-0,15 %)
     
  • Dow Jones

    33 947,10
    -482,78 (-1,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,0515
    +0,0018 (+0,17 %)
     
  • Gold future

    1 790,30
    +9,00 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    16 175,74
    -340,05 (-2,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    401,08
    -10,14 (-2,46 %)
     
  • Pétrole WTI

    75,66
    -1,27 (-1,65 %)
     
  • DAX

    14 417,84
    -29,77 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 533,59
    -33,95 (-0,45 %)
     
  • Nasdaq

    11 239,94
    -221,56 (-1,93 %)
     
  • S&P 500

    3 998,84
    -72,86 (-1,79 %)
     
  • Nikkei 225

    27 885,87
    +65,47 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    19 441,18
    -77,11 (-0,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,2195
    +0,0001 (+0,01 %)
     

L'action Air France-KLM chute de 5% malgré ses résultats

Pixabay

De belles couleurs d'été pour oublier deux sombres années de pandémie. Air France-KLM a dégagé 460 millions d'euros de bénéfice net au troisième trimestre, réalisant même un chiffre d'affaires supérieur à celui de la période correspondante de 2019 malgré certains vents contraires. Fruits d'avions quasi pleins, de tarifs élevés et du succès des classes "affaires" et "premium economy", ces résultats "très solides" permettent au groupe aérien franco-néerlandais de réduire à nouveau son endettement, a-t-il annoncé vendredi. Il va ainsi rembourser par anticipation le mois prochain un milliard d'euros de prêts garantis par l'Etat français, sur 3,5 milliards encore dus.

Air France-KLM a tiré profit de la cruciale période estivale en transportant 25 millions de passagers, soit une hausse de 47,6% par rapport au troisième trimestre 2021. Mais son chiffre d'affaires a fait largement mieux, bondissant de 77,6% à 8,11 milliards d'euros, un niveau supérieur de 500 millions d'euros à celui du troisième trimestre 2019, avant l'irruption du Covid. Air France-KLM n'a pourtant déployé cet été que 89% de sa capacité en sièges de 2019, avec un taux de remplissage de 88%. Grâce au bénéfice du troisième trimestre - néanmoins plombé de 300 millions d'euros par le dollar fort, selon le directeur financier Steven Zaat -, la société passe de 232 millions d'euros dans le vert sur les neuf premiers mois de l'année. Elle avait perdu 7,1 milliards d'euros en 2020 et 3,3 milliards en 2021. Sa dette nette a décru (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Camaïeu va liquider ses stocks de vêtements aux enchères
La stagflation est partie pour s'installer en France comme en Allemagne
Data, pub... le cocktail gagnant de Pernod Ricard pour donner soif aux consommateurs
GTT : dans les cuves de cette PME française grâce à laquelle le gaz parcourt le monde
Pourquoi Decathlon est dans le viseur d'une association de protection des animaux