Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 022,41
    -0,85 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,09
    -18,48 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,02 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0661
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    2 406,70
    +8,70 (+0,36 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 142,39
    +992,35 (+1,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 397,47
    +84,85 (+6,46 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,24
    +0,51 (+0,62 %)
     
  • DAX

    17 737,36
    -100,04 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 895,85
    +18,80 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,73 (-0,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,2373
    -0,0065 (-0,52 %)
     

Le Labyrinthe parisien de Tim Burton ouvert à Paris

Le Labyrinthe parisien de Tim Burton ouvert à Paris

Aujourd'hui, il semble que toute exposition d'art soit devenue une "expérience immersive". Cette expression incontournable est désormais presque synonyme d'écrans géants et de lumières clignotantes, suscite régulièrement des critiques  dans le monde de l'art comme un moyen paresseux de vendre facilement des billets.

Mais Álvaro Molina insiste sur le fait que le Tim Burton, Le Labyrinthe n'est pas ce genre d'expérience immersive. Le directeur artistique de l'exposition interactive ouverte mi-mai à Paris affirme que son spectacle est davantage que cela.

"Au départ, nous ne voulions pas utiliser le terme 'expérience immersive', parce qu'il prête à confusion", explique M. Molina. "Mais j'utilise ce terme d'expérience immersive parce qu'il s'agit vraiment de cela. Il ne s'agit pas d'une exposition d'écrans à 360 degrés, ni d'une vidéo. Vous allez traverser un univers réel et des choses physiques, des murs physiques, avec des matériaux et des lumières différents".

Fabian Morasut via Agence Sébastien d'Assigny
Une des salles immersives de l'exposition Labyrinthe de Tim Burton. - Fabian Morasut via Agence Sébastien d'Assigny

À la fois exposition d'art et jeu, Tim Burton, Le Labyrinthe est une plongée dans l'œuvre du réalisateur américain. Elle présente plus de 150 œuvres originales de Burton, dont des esquisses et des peintures, ainsi que des installations à grande échelle qui plongent les visiteurs au cœur de ses univers excentriques.

PUBLICITÉ

Après ses débuts à Madrid, le Labyrinthe est maintenant à Paris pour la deuxième étape d'une tournée mondiale, et accueille les visiteurs dans le Parc de la Villette.

Un voyage dans l'esprit et la carrière de Tim Burton

L'exposition se trouve sous une immense tente qui s'étend sur 5 000 mètres carrés dans le parc situé dans la partie nord-est de la capitale française.

Lors d'une visite typique, les visiteurs traverseront 15 salles thématiques différentes qui couvrent toute la carrière de Burton, de son premier court métrage "Vincent" aux films classiques en prises de vues réelles comme Edward aux mains d'argent et Batman, en passant par les films d'animation et en stop motion bien connus comme L'Étrange Noël de monsieur Jack et Les Noces funèbres.

Fabian Morasut via Agence Sébastien d'Assigny
Un hommage au Joker du film "Batman" de Burton (1989) à l'exposition Tim Burton, Le Labyrinthe. - Fabian Morasut via Agence Sébastien d'Assigny

L'ensemble dure environ une heure et, à plusieurs moments, les visiteurs devront choisir entre deux portes, ce qui rend chaque expérience légèrement différente.

"Le parcours de chaque visiteur est différent car il s'agit d'un labyrinthe", explique M. Molina. "Vous êtes donc libre de choisir les portes que vous voulez et les pièces que vous voulez. Mais chaque visiteur vit une expérience unique".

Le nombre de pièces de l'exposition est un secret bien gardé. Certaines sources affirment qu'il pourrait y avoir jusqu'à 300 chemins possibles. Quoi qu'il en soit, M. Molina affirme que vous ne manquerez pas votre film préféré.

"Je promets que tout le monde verra son film préféré", insiste M. Molina. "Bien sûr, Tim Burton a beaucoup de films et il est vraiment difficile de les mettre tous dans l'exposition. S'il vous manque quelque chose, c'est que le film n'est pas dans l'exposition".

Tim Burton, l'artiste et le dessinateur

L'une des caractéristiques du Labyrinthe est qu'il met l'accent non seulement sur la filmographie de Burton, mais aussi sur ses œuvres d'art.

Burton a commencé sa carrière non pas comme réalisateur, mais comme apprenti chez Walt Disney Productions à Los Angeles, après avoir étudié l'animation de personnages à l'université en Californie. Au fil des ans, croquis, photos et peintures sont devenus partie intégrante de son processus créatif.

Certaines des images présentées à l'exposition révèlent des personnages imaginés par Burton, mais qui n'ont jamais figuré dans aucun de ses films. Plusieurs de ces œuvres originales représentent des personnages qui n'ont jamais figuré dans ses films.

Agence Sébastien d'Assigny
Certaines des œuvres originales de l'exposition Labyrinthe de Tim Burton représentent des personnages qui n'ont jamais figuré dans ses films. - Agence Sébastien d'Assigny

Selon Molina, chacun sort de l'exposition avec une expérience différente. Certains préfèrent les costumes ou les installations, tandis que d'autres adorent les œuvres d'art originales.

Et pour ce qui est de son moment préféré, il déclare : "C'est vraiment difficile de choisir. Il m'est vraiment difficile de choisir. Je pense que ce que j'aime le plus, c'est l'expérience, le fait de passer d'une petite pièce sur un univers à une très grande pièce sur un autre univers. Mais j'aime tout".

L'exposition Tim Burton, Le Labyrinthe est ouverte au public du 19 mai au 20 août à l'Espace Chapiteaux du Parc de la Villette à Paris.