La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 703,22
    -80,67 (-1,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 636,44
    -48,84 (-1,33 %)
     
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,64 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,2088
    -0,0099 (-0,81 %)
     
  • Gold future

    1 733,00
    -42,40 (-2,39 %)
     
  • BTC-EUR

    36 160,76
    -2 799,51 (-7,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    912,88
    -20,25 (-2,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,66
    -1,87 (-2,94 %)
     
  • DAX

    13 786,29
    -93,04 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    6 483,43
    -168,53 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,92 (+0,56 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,96 (-3,64 %)
     
  • GBP/USD

    1,3922
    -0,0091 (-0,65 %)
     

Le laboratoire bioMérieux tire logiquement profit de la pandémie

·2 min de lecture

Le laboratoire bioMérieux, spécialiste des tests médicaux, a enregistré un bénéfice net de 404 millions d'euros, en hausse de 48%.

Le laboratoire , spécialiste des tests médicaux, a bien tiré parti de l'année 2020. Soutenu par sa gamme de tests de diagnostic pour le Covid-19, il a enregistré un bénéfice net de 404 millions d'euros, en hausse de 48%. Le résultat opérationnel courant contributif, indicateur clé privilégié par la société, a de son côté atteint 613 millions d'euros (+58%), soit une marge de 19,6% du chiffre d'affaires - contre 14,5% un an auparavant.

Le chiffre d'affaires a, lui, atteint 3,12 milliards d'euros, en hausse de 16,6% (+19,7% à taux de change et périmètre constants). Et, pour 2021, le groupe vise une progression des ventes entre 5 et 8% à taux de change et périmètre constants. La progression au premier semestre devrait être particulièrement dynamique, dans la tendance du quatrième trimestre de l'an dernier, qui a vu les ventes bondir de plus de 20%.

Forte progression des applications cliniques

Dans le détail, le pôle des applications cliniques, qui représente 85% du chiffre d'affaires de et regroupe notamment les appareils de microbiologie et de biologie moléculaire, a enregistré une croissance organique de plus de 23% à 2,66 milliards d'euros en 2020. Il a été particulièrement dynamisé par la division biologie moléculaire (+83,8% en organique à 1,2 milliard d'euros), grâce à la forte demande pour son panel respiratoire de diagnostic du Covid-19.

Le chiffre d'affaires du pôle applications industrielles a, lui, légèrement augmenté sur un an (+2,3% en organique à 454,7 millions d'euros) après avoir été freiné durant la majeure partie de 2020 par la décroissance du marché agroalimentaire. Par région, l'Amérique du Nord, le plus gros marché de la société, a vu les ventes grimper de près de 40% en organique à 1,43 milliard d'euros, pour une progression d'environ 8% en Europe, son deuxième marché. L'Asie-Pacifique est, elle, restée quasi stable (+0,6%). Le compte 12.800 employés.

(avec AFP)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi