La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2168
    +0,0100 (+0,83 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    47 248,32
    +682,02 (+1,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 483,60
    +47,82 (+3,33 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0097 (+0,70 %)
     

Morts du Covid-19: la pauvreté, une comorbidité sous-estimée

Antoine Beau
·1 min de lecture
Alors que la France dépasse les 100 000 morts du Covid-19, la pauvreté semble être un facteur de risque, au même titre que les comorbidités (Photo: JOEL SAGET via AFP)
Alors que la France dépasse les 100 000 morts du Covid-19, la pauvreté semble être un facteur de risque, au même titre que les comorbidités (Photo: JOEL SAGET via AFP)

COVID-19 - La France a franchi le seuil symbolique des 100.000 victimes du coronavirus. 100.000 âmes, pour autant de stèles, qui en quelques mots devront rendre compte de vies entières, emportées brutalement par la maladie. Qui sont les morts du Covid-19 ? La pandémie ne tue pas de manière uniforme. C’est un fait établi, le coronavirus cause plus de décès parmi les plus âgés et ceux dont la santé est la plus fragile ; les politiques publiques d’une grande majorité de pays visent d’ailleurs à protéger et à vacciner ces catégories de population en priorité. Mais le coronavirus percute aussi et surtout les plus pauvres, un constat moins évident, car plus complexe à établir.

Pour se rendre compte de l’ampleur des inégalités du Covid-19, il faut regarder le profil des victimes, au sein des territoires nationaux. Dans l’Hexagone comme dans de nombreux autres pays disposant d’un système de soin développé comme les États-Unis ou le Royaume-Uni, les morts se ressemblent. Il existe une comorbidité sous-estimée, sociale. Dans les housses mortuaires, beaucoup de personnes âgées. Beaucoup de personnes obèses ou fumeurs. Et surtout, beaucoup de pauvres.

“La mort frappe de manière disproportionnée les familles qui gagnent le moins, les moins éduquées et les minorités”, concluaient ainsi les auteurs d’un article de recherche d’Harvard, paru le 11 janvier 2021, dans Plos medecine. Ces chercheurs se sont appuyés sur le bilan national américain plutôt que sur les décès dans les centres de soin, où les pauvres et les riches meurent en même proportion. Aux États-Unis, les plus d&eac...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.