La bourse ferme dans 8 h 15 min

La CGT dénonce des offres illégales sur le site de Pôle emploi

(AFP)

Une offre sur deux est jugée “illégale” par le syndicat. La direction de Pôle emploi remet ces chiffres en cause.

Pôle-emploi.fr diffuse des offres d’emplois “illégales”. C’est l’accusation portée par la CGT, qui présente une enquête menée sur 1 300 annonces. Le syndicat estime qu’une offre d’emploi sur deux est concernée. “Sur les 1.298 offres répertoriées le 17 février 2017 par 15 enquêteurs formés, 653 sont identifiées comme illégales”, affirme la CGT dans un communiqué.

Denis Gravouil, membre de la commission exécutive de la CGT explique que les enquêteurs qui ont réalité l’étude sont des demandeurs d’emploi “encadrés par des conseillers de Pôle emploi”, qui ont épluché des offres à Rennes, Marseille, Lyon, et Créteil.

Des chiffres “largement surévalués”

“De l’offre qui propose un commerce pour 880.000 euros à celle qui propose un CDI se révélant n’être qu’un CDD de quelques jours, en passant par le coup de pub de l’agence d’emploi, il y a pléthore d’exemples tout aussi révoltants les uns que les autres”, dénonce la centrale syndicales es résultats ont été présentés au comité national de liaison de Pôle emploi, qui réunit syndicat et association de chômeurs.

La direction de Pôle emploi dénonce des chiffres “largement surévalués”. “Il peut y avoir des difficultés sur les 600.000 offres en moyenne agrégées chaque jour, mais une analyse sémantique met les conseillers en alerte sur tout motif d’illégalité, et les offres sont alors bloquées”. La CGT demande le retour à un contrôle d’offres d’emplois mené par des agents, formés, ce qui entraînerait la création de 300 emplois.