La Bourse de Paris attendue stable, la Fed a satisfait

La Bourse de Paris devrait ouvrir ses portes sur une note stable ce jeudi, au lendemain de la réunion mensuelle de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui a annoncé de nouvelles mesures de soutien, mais légèrement abaissé sa prévision de croissance pour les Etats-Unis en 2013. A 8h40 les contrats à terme sur le CAC 40 (livraison en décembre) anticipaient une petite hausse de 0,10% à l’ouverture.

Hier, la Fed a lancé un nouveau programme de rachat d’obligations souveraines, à hauteur de 45 milliards de dollars par mois et illimité dans le temps « tant que la perspective du marché du travail ne s'améliore pas nettement ».

Cependant, Ben Bernanke a légèrement abaissé sa prévision de croissance pour les Etats-Unis l'année prochaine. Le PIB en 2013 est désormais attendu entre 2,3 et 3%, contre une fourchette comprise entre 2,5 et 3% auparavant.

Dans la zone euro, les ministres des Finances de la zone euro sont parvenus à l'aube ce matin à un accord unanime sur la supervision unique des banques de l'union monétaire à partir du 1er mars 2014.

La veille, Wall Street a terminé légèrement dans le rouge. Le Dow Jones a cédé 0,02% et le Nasdaq 0,28%. En Asie, le Nikkei a fini en hausse de 1,68%, porté par l’espoir d’une intervention monétaire de la Banque du Japon après les prochaines élections.

Du côté des valeurs, Société générale a annoncé ce matin la vente de sa participation de 77% dans sa filiale égyptienne National Société générale Bank (NSGB) à la banque qatari Qatar National Bank pour 1,97 milliard de dollars (environ 1,5 milliard d'euros). La plus-value enregistrée par Société générale est estimée à 350 millions d'euros.

Renault va sortir définitivement du capital du groupe suédois AB Volvo avec la cession du solde de sa participation de 6,5%, valorisée jusqu’à 1,5 milliards d’euros. La veille, le groupe au losange a annoncé la prise de contrôle du russe AvtoVaz, qui ...

... Lire la suite sur capital.fr