La Bourse de Paris attendue en petite baisse

La Bourse de Paris devrait ouvrir ses portes sur un repli, après l'annonce d'une contraction supérieure aux attentes de l'économie japonaise et la persistance des inquiétudes sur la "falaise budgétaire" américaine. A 8h45, les contrats à terme sur CAC 40 (livraison en novembre) s’échangeaient en baisse de 0,16%.

Le PIB nippon a reculé de 3,5% au troisième trimestre, contre une contraction de 3,4% attendu par les analystes.

Aux Etats-Unis, les craintes sur la gestion de la « falaise budgétaire » (fiscal cliff) devraient perdurer. Sans accord d’ici la fin de l’année entre ses membres, 600 milliards de dollars de hausses d’impôts et de réductions des dépenses publiques prendront effet automatiquement au 1er janvier 2013, menacant directement la reprise de l’économie américaine, voire mondiale.

Vendredi, Wall Street a terminé sur une note légèrement positive grâce à des statistiques meilleures que prévu. La Bourse de Tokyo a fini en baisse ce lundi (-0,93%), plombée par les chiffres décevants de la croissance japonaise.

Aucune statistique majeure n’est attendue aujourd’hui. En revanche, les investisseurs seront attentifs à l’évolution du dossier concernant le paiement de la tranche d'aide à la Grèce. Aujourd’hui, par exemple, se tient la réunion mensuelle des ministres des finances des Etats membres de la zone euro (Eurogroupe).

Retrouvez cet article sur capital.fr