La bourse ferme dans 2 h 36 min
  • CAC 40

    6 348,21
    +59,88 (+0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 984,14
    +31,69 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    34 021,45
    +433,79 (+1,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,2130
    +0,0045 (+0,38 %)
     
  • Gold future

    1 834,00
    +10,00 (+0,55 %)
     
  • BTC-EUR

    41 481,07
    -88,42 (-0,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,08
    +10,17 (+0,73 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,29
    +0,47 (+0,74 %)
     
  • DAX

    15 295,82
    +96,14 (+0,63 %)
     
  • FTSE 100

    7 011,49
    +48,16 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    13 124,99
    +93,31 (+0,72 %)
     
  • S&P 500

    4 112,50
    +49,46 (+1,22 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4087
    +0,0036 (+0,25 %)
     

Laïcité, Hanouna: Quand Marlène Schiappa en fait (vraiment) trop

·2 min de lecture

EDITO- En faisant la promotion de ses Etats généraux de la laïcité mais aussi de l'animateur Cyril Hanouna, la ministre déléguée en fait trop. Ce qui méritait bien un sérieux recadrage de l'Elysée.

Selon nos confrères de BFM, Emmanuel Macron s’en serait donc pris, non sans rudesse, à Marlène Schiappa lors du dernier conseil des ministres. La charge semblait d’autant plus inhabituelle que la ministre déléguée à la Citoyenneté ne participait pas cette semaine là à ce cénacle. Le président lui aurait en effet reproché d’avoir annoncé- sans avoir consulté quiconque et lui même en particulier- le lancement des .

"Les Français s’en fichent et moi aussi, se serait-il agacé à (très) haute voix. On n’a pas besoin de colloques, de forum ou de je ne sais quoi. Si c’est pour regarder le film de Caroline Fourest sur Tariq Ramadan, on l’a déjà vu, on a bien compris". L’initiative de Marlène Schiappa peut en effet sembler curieuse puisque la a été adoptée il y a quelques jours et que la priorité est à l’évidence la mise en application d’un texte aussi important que polémique. Apparemment donc, le gouvernement ne fonctionnerait pas au mieux et ceci pourrait expliquer la rogne très inhabituelle d’Emmanuel Macron contre une ministre qui compte pourtant parmi sa garde politique rapprochée.

Macronie divisée

Mais voilà que le site internet de l’hebdomadaire Marianne, citant des sources...élyséennes (!) dément... BFM! Le chef de l’État ne s’en serait pris ni à Marlène Schiappa ni à Caroline Fourest. Il s’agirait en réalité de conflits idéologiques au sein même de la macronie au sujet de la laïcité, la ministre étant de ceux qui défendent une conception stricte et rigoriste. Le président aurait été utilisé, pris entre deux feux, dans son propre camp.

Fin de l’histoire? Pas du tout. Car Le Parisien délivre à son tour une troisième version. Oui, Emmanuel Macron serait intervenu et si les propos rapportés par BFM ne sont pas tout tout à fait exacts, la version des propos présidentiels relatée par le grand quotidien populaire est à la fois fort proche et guère plus accommodante envers la ministre: "Ce n’est pas la peine de faire d’énièmes états généraux pour répéter ce qu’Aristide Brian[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi