La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 235,33
    -244,27 (-0,71 %)
     
  • Nasdaq

    14 121,25
    +51,82 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    29 161,80
    +213,07 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,2127
    +0,0021 (+0,17 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    32 986,60
    +1 872,18 (+6,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    997,62
    +28,78 (+2,97 %)
     
  • S&P 500

    4 235,87
    -11,57 (-0,27 %)
     

L’USB-C monte en charge avec 240 watts !

·1 min de lecture

Voici une révolution dans la révolution de l’USB. La dernière norme USB-C qui se déploie progressivement, aussi bien sur les mobiles que sur les ordinateurs, qu’il s’agisse de PC ou de Mac, va faire disparaitre les vilaines prises d’alimentations propriétaires des ordinateurs portables. Pour aller plus loin, le Forum des développeurs USB (USB-IF) vient d'annoncer que la norme passe en « révision 2.1 ». Une révision qui certifie qu'il est possible d’aller au-delà de deux fois la puissance en watt actuelle que peut accepter cette connectique.

Alors qu’elle plafonnait à 100 Watts, ce qui était déjà suffisant pour alimenter la plupart des ordinateurs portables, elle culmine désormais à 240 Watts. Avec une telle puissance, il est donc désormais possible d’alimenter la grande majorité des ordinateurs de bureau et des portables pour gamers.

Des câbles de 5 A et 50 V minimum

Le fait de pouvoir utiliser l’USB-C au-delà de ses spécifications précédentes était déjà connu et des adaptateurs hors norme étaient même commercialisés pour y parvenir. Cela ne posait pas de problèmes particuliers puisqu’effectivement, il est possible depuis le départ de pousser cette puissance à 240 Watts. La nouvelle spécification a été baptisée « Extended Power Range » (EPR). C'est justement ce label qui sera apposé sur les câbles et des chargeurs compatibles.

Pour faire partie de cette catégorie, un câble devra prendre en charge jusqu'à 5 A et 50 V. Alors, évidemment, pour les machines nécessitant plus de puissance, la norme ne suffira pas et il existera toujours des alimentations allant au-delà, avec leurs câbles propriétaires.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura