Marchés français ouverture 13 min
  • Dow Jones

    34 751,32
    -63,07 (-0,18 %)
     
  • Nasdaq

    15 181,92
    +20,39 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1777
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    24 788,12
    +120,27 (+0,49 %)
     
  • BTC-EUR

    40 727,84
    -700,83 (-1,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 225,11
    -8,18 (-0,66 %)
     
  • S&P 500

    4 473,75
    -6,95 (-0,16 %)
     

L’Union européenne signe une commande pour un traitement prometteur contre le Covid-19

·1 min de lecture

Contre le coronavirus, y aura-t-il à terme d’autres solutions que le vaccin ? Il se pourrait bien que oui. Mercredi 28 juillet, l’Union européenne a passé commande auprès de l’entreprise GlaxoSmithKline (GSK) pour 220.000 doses d’un traitement qui se veut prometteur. D’après la Commission européenne, citée par Reuters, le médicament fonctionnerait grâce à des "anticorps monoclonaux sotrovimab". En d’autres termes, ce sont des anticorps "obtenus par génétique". Ces derniers auraient été contractés par des patients contaminés par le Covid-19, mais sous une forme légère.

"Les anticorps monoclonaux sont des anticorps sélectionnés pour leur efficacité à cibler un intrus spécifique, reproduits en laboratoire en grande quantité pour pouvoir être administrés à ceux qui en ont besoin", explique à son tour l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) sur son site.

Si l’Union européenne n’a pas encore donné son feu vert pour ce traitement, l’Agence européenne des médicaments (AEM) est bien en train de tester la solution. En France, le traitement à base d’anticorps monoclonaux avait déjà fait ses preuves contre le coronavirus pendant la crise sanitaire. Mi-mars, des autorisations temporaires avaient été délivrées en France à destination d’adultes pouvant créer des formes graves du Covid-19. Plus de 1.000 patients en avaient profité, rappelle l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

>> A lire aussi - Anticorps monoclonaux : à qui s’adresse ce nouveau traitement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Opportunité sur la Bourse de Hong Kong après l’offensive de la Chine ? : le conseil Bourse du jour
Activision Blizzard : le patron Bobby Kotick annonce des mesures contre le harcèlement
Pfizer : son vaccin anti- Covid-19 va lui rapporter (très) gros
La lourde amende payée par Nabilla pour pratiques commerciales trompeuses
Monsanto (Bayer) condamné à verser 400.000 euros d'amende pour fichage illégal à des fins de lobbying

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles