La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    24 094,96
    +533,71 (+2,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

L’Ukraine demande aux éditeurs de jeux de boycotter la Russie

·1 min de lecture

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le vice-Premier ministre de l’Ukraine sait comment utiliser Twitter pour obtenir la coopération des grandes entreprises occidentales. Après avoir réussi à avoir du matériel Starlink pour maintenir l’accès à Internet, ainsi que l’arrêt de la vente des produits Apple en Russie, Mykhailo Fedorov, qui est aussi le ministre de la Transformation numérique, interpelle les éditeurs de jeux vidéo.

Le but ici est clairement de mettre la pression sur la population civile russe pour qu’elle s’oppose à la guerre. Dans une lettre ouverte à « toutes les entreprises de développement de jeux et les plateformes d’e-sports », Mykhailo Fedorov affirme qu'« en 2022, la technologie moderne est peut-être la meilleure réponse aux tanks, lance-roquettes multiples (hrad) et missiles ».

Priver les Russes de jeux vidéo pour mettre la pression sur Poutine

Il poursuit sa lettre en leur demandant de « bloquer temporairement tous les comptes russes et biélorusses, d’arrêter la participation des équipes et joueurs russes et biélorusses dans tous les évènements e-sports internationaux et d’annuler tous les évènements internationaux qui se tiennent dans le territoire de la Russie ou de la Biélorussie ».

Mykhailo Fedorov a publié sa lettre sur Twitter et en a profité pour interpeller directement les comptes officiels @Xbox et @PlayStation en leur lançant « si vous soutenez les valeurs humaines, vous devez quitter le marché russe ». Dans un autre tweet, il a demandé aux éditeurs de jeux vidéo Riot Games, EA, Ubisoft, Gameloft, et Wargaming de fermer leurs bureaux en Russie. Reste à voir si cette demande sera suivie d’effets.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles