Publicité
La bourse ferme dans 1 h 27 min
  • CAC 40

    7 944,47
    -113,33 (-1,41 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 964,09
    -66,26 (-1,32 %)
     
  • Dow Jones

    38 541,02
    -311,84 (-0,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,0841
    -0,0020 (-0,18 %)
     
  • Gold future

    2 343,80
    -12,70 (-0,54 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 565,80
    +258,54 (+0,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 459,86
    -24,83 (-1,67 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,69
    -0,14 (-0,18 %)
     
  • DAX

    18 470,83
    -207,04 (-1,11 %)
     
  • FTSE 100

    8 192,59
    -61,59 (-0,75 %)
     
  • Nasdaq

    16 922,59
    -97,29 (-0,57 %)
     
  • S&P 500

    5 271,27
    -34,77 (-0,66 %)
     
  • Nikkei 225

    38 556,87
    -298,50 (-0,77 %)
     
  • HANG SENG

    18 477,01
    -344,15 (-1,83 %)
     
  • GBP/USD

    1,2735
    -0,0029 (-0,23 %)
     

L’organisation terroriste du Hamas n'accepte plus de dons en cryptomonnaies, pourquoi ?

Ahmed Zakot/SOPA Images/LightRocket via Getty Images

En cinq ans, la Brigade Izz al-Din al-Qassam, la branche militaire de l'organisation du Hamas, a amassé près de 90 millions de dollars de dons en cryptomonnaies, principalement en Bitcoin, selon le ministère de la Justice américain. Pourtant, ce groupement, inscrit depuis 2001 sur la liste des organisations terroristes par l’Union Européenne, a annoncé ne plus accepter de cryptomonnaies, jeudi dernier. Mais pourquoi ? “Nous annonçons l'arrêt de la réception de dons financiers via la monnaie numérique, par souci pour la sécurité des donateurs, en particulier à la lumière des efforts hostiles pour nuire à quiconque tente de soutenir la résistance en utilisant cette monnaie", a déclaré l'organisation dans un communiqué.

Pour Chainalysis, plateforme d’analyse de données cryptos, “il s'agit là d'un exemple d'organisation illicite reconnaissant que les risques liés à la collecte de fonds en cryptomonnaies l'emportent sur les avantages potentiels, à la fois pour l’organisation et leur donneurs. Les actions menées par le ministère de la Justice américain en août 2020 et celles régulièrement menées par le bureau anti-terrorisme israélien, visant à saisir et à interrompre l'utilisation de cryptomonnaies par le Hamas, ont également joué un rôle essentiel dans cette décision”.

>> NOUVEAU : Rejoignez le canal Telegram 21 Millions de Capital et obtenez chaque jour 5 actus crypto !

En effet, une plainte en date du 8 mai 2020, publiée par le ministère de la Justice américain, à l’encontre du Hamas, (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un bitcoin à 100.000 euros en 2024, c'est la prévision d'une très sérieuse banque britannique
Rhapsody étoffe sa collection de NFT avec trois photos de Yann Arthus Bertrand
Plush, le film d'animation promu par Kev Adams, fait perdre plus d'un million d'euros à 700 investisseurs
Quel est le profil type d'un détenteur de cryptomonnaies en France ?
Société générale FORGE sort son stablecoin, une première en Europe