La bourse est fermée

“L’or et l’argent profitent des taux bas et des craintes sur le dollar et la dette”

Le sort des métaux précieux a été en grande partie lié aux décisions de politique monétaire des grandes banques centrales, ces derniers trimestres. Rappelons le lien fort qui existe entre le niveau des taux d’intérêt réels et le cours de l’or. Le métal jaune n’ayant aucun rendement intrinsèque, à l’inverse des actions (dividendes) et des obligations (coupons), l’or ne trouve grâce auprès des investisseurs que lorsque la rémunération des obligations recule. Aussi, dans le sillage du changement de discours de la Banque centrale américaine (FED), redevenu beaucoup plus accommodant fin 2018, et de la dégradation de la situation économique, l’or et l’argent ont connu un bon début d’année 2019. Mais après la baisse des taux décidée par l’établissement en mars, le changement de ton laissant entendre que cette baisse serait isolée, a poussé de nombreux investisseurs à prendre leurs bénéfices.

Au deuxième trimestre, l’évolution compliquée des discussions entre la Chine et les Etats-Unis sur les tensions commerciales a fait craindre une aggravation de la situation économique. Cela a porté encore un peu plus haut les cours du métal jaune et de l’argent. L’adoption d’une position à nouveau beaucoup plus accommodante par la FED au troisième trimestre a permis à la hausse de se poursuivre. Mais l’obtention d’un compromis dans la guerre commerciale qui opposait les USA et l’Empire du Milieu, même a minima, a ensuite entraîné une remontée des taux d’intérêt réels qui a pesé sur les précieux. L’amélioration de certains indicateurs économiques a également pesé sur le cours de l’or et de l’argent.

>> A lire aussi - Platine, or, argent et palladium offrent une bonne visibilité pour les années à venir

En toute fin d’année, les inquiétudes sur le potentiel de croissance en 2020, et des anticipations de resserrement du différentiel de croissance entre les USA et l’Europe qui pourrait impacter négativement le dollar, ont poussé encore un peu plus haut les cours des précieux (car l’or et l’argent,

(...) Cliquez ici pour voir la suite

ManoMano lève un montant colossal pour s’imposer dans le bricolage et le jardinage
Airbus pourrait payer le prix fort pour mettre fin à des enquêtes pour corruption
1.500 euros pour se faire souffler les réponses du code : un vaste trafic démantelé à Mulhouse
5G : les autorités sanitaires se disent incapables d’évaluer ses risques pour l’homme
PSA Peugeot Citroën et Renault excessivement sanctionnés : le conseil Bourse du jour