Marchés français ouverture 27 min
  • Dow Jones

    33 587,66
    -681,50 (-1,99 %)
     
  • Nasdaq

    13 031,68
    -357,75 (-2,67 %)
     
  • Nikkei 225

    27 448,01
    -699,50 (-2,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,2095
    +0,0019 (+0,16 %)
     
  • HANG SENG

    27 854,73
    -376,31 (-1,33 %)
     
  • BTC-EUR

    42 083,14
    -5 603,69 (-11,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 394,07
    -169,76 (-10,86 %)
     
  • S&P 500

    4 063,04
    -89,06 (-2,14 %)
     

L’Oréal, TerraCycle et Carrefour s’associent pour recycler les emballages de maquillage

·2 min de lecture

Déodorant, mascara et autres vernis. Aujourd’hui, 20% des produits de la salle de bain n’ont pas de solution de recyclage en France. Pour offrir une seconde vie aux emballages des produits cosmétiques, L’Oréal s’est associé au spécialiste TerraCycle et à Carrefour. Inédit.

Trier les produits de la salle de bain aussi bien que ceux du frigo. Si le geste paraît évident, "seuls 34% des Français ont le réflexe" de trier leurs bouteilles de shampoings, sticks de déodorant, tubes de rouge à lèvre et autres pots de crème hydratante, selon . Face à ce constat, le géant de la cosmétique s’est associé à en France, pour financer une solution et trouver une seconde vie aux 20% de produits de la salle de bain qui n’ont pas encore de filière de recyclage.

Mais pour recycler, encore faut-il collecter. C'est tout l'objet de l'initiative de L'Oréal. Depuis 2020 déjà, plus de 600 points de collectes ont déjà été implantés un peu partout en France, dans les pharmacies, les espaces publics ou les halls d’immeubles des particuliers volontaires, pour récolter les emballages cosmétiques récalcitrants au recyclage.

Recyclage en arrosoir ou porte-savon

Pour compléter ce maillage territorial, est venu compléter la boucle en mars 2021, en proposant des bornes de collectes dans plus de 330 magasins dont 235 hypermarchés. "L'objectif est de compléter le maillage existant, pour jouer le rôle d’un accélérateur de la collecte, souligne Bertrand Swiderski, le directeur RSE de l’enseigne de distribution. Et tant mieux si le client peut venir à Carrefour pour déposer ses produits cosmétiques vides plutôt qu’ailleurs."

Situées dans les rayons maquillage, les bornes de collecte en carton peuvent accueillir les contenants cosmétiques de n’importe quelle marque: sticks de déodorant, tubes de mascara ou palette de blush, tout est accepté. Une fois pleines, ces bornes assez petites pour être facilement transportables sont transmises à UPS, qui se charge de les acheminer jusqu’à l’entrepôt de TerraCycle dans les Hauts-de-France. "Nous avons mis en place un système de points pour les magasins, détaille Laure Cucuron, directrice générale de Terracycle. Ils en accumulent à chaque fois qu’ils nous envoient ces déchets, et ces points sont convertibles en euros, au bénéfice de l’[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi