La bourse ferme dans 5 h 3 min
  • CAC 40

    6 618,90
    -12,25 (-0,18 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 114,94
    -7,49 (-0,18 %)
     
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,1945
    +0,0010 (+0,08 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +5,40 (+0,30 %)
     
  • BTC-EUR

    28 294,92
    +167,36 (+0,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    807,19
    +20,57 (+2,61 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,95
    -0,35 (-0,48 %)
     
  • DAX

    15 565,96
    -23,27 (-0,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 112,79
    +2,82 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 288,22
    +405,76 (+1,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3900
    -0,0021 (-0,15 %)
     

L’Opep et la Russie attendues au tournant sur le pétrole : le conseil Bourse du jour

·1 min de lecture

Les cours de l’or noir font de la résistance. En hausse de 1%, à 69,50 et 67 dollars le baril respectivement, le Brent et le WTI se maintiennent proches de sommets annuels. Et ce, alors que le sommet de l'Opep+, qui réunit mardi les treize membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs dix alliés (dont la Russie) sera suivi de près par les intervenants. L'évaluation de la politique de hausse par palier pendant trois mois de la production d'or noir et son éventuel prolongement à compter du mois d'août seront à l’ordre du jour, rapporte l’AFP.

L'alliance de producteurs "est susceptible de s'en tenir au rythme actuel" décidé lors d'un précédent sommet en avril, juge Avtar Sandu, analyste de Phillip Futures. Si les perspectives pour la demande d'or noir notamment en Europe et aux Etats-Unis sont plutôt bonnes et encourageraient les producteurs de l’Opep+ à ouvrir davantage les vannes, l’offre en provenance de l’Iran pourrait nettement augmenter à moyen terme, ce qui complique l’équation… En effet, Téhéran discute avec l’Occident de la levée de sanctions économiques, dont l'embargo sur le pétrole en vigueur depuis 2018. Un événement qui ouvrirait la porte à une hausse de la production de près de 1,5 million de barils par jour, si l'on compare le niveau actuel de Téhéran à celui d'il y a trois ans.

>> A lire aussi - Les prix du pétrole de nouveau en hausse !

Le Brent évolue sous les résistances majeures de 69,60-70,25 dollars et 71,40-72 dollars. Une consolidation (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment le Cameroun finance la chaîne d'information Africa 24
Un avion Ryanair forcé à se poser en Allemagne après une alerte à la bombe, la Pologne enquête
Danone pourrait profiter de la décision de la Chine sur les enfants
Deutsche Bank dans le collimateur des Etats-Unis, risque de nouvelle amende !
L'Opep+ prête à accélérer la production de pétrole

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles