Marchés français ouverture 2 min
  • Dow Jones

    34 639,79
    +617,75 (+1,82 %)
     
  • Nasdaq

    15 381,32
    +127,27 (+0,83 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,1296
    -0,0010 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    23 667,52
    -121,41 (-0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    50 298,21
    -366,03 (-0,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 447,70
    +8,82 (+0,61 %)
     
  • S&P 500

    4 577,10
    +64,06 (+1,42 %)
     

A l’ombre de l’électrique, le pick-up Ford reste fidèle au Diesel

·2 min de lecture

Loin de la vision idéalisée de l’automobile légère et électrique, la formule du pick-up à moteur Diesel continue de répondre aux besoins d’une frange conséquente de la population mondiale. Champion du genre vendu dans 180 pays, le Ford Ranger se renouvelle de pied en cap.

Les amateurs de pick-up américains s’avouent quelque peu déçus par les formes simplistes et le visage anonyme du tout nouveau Ford Maverick, modèle intermédiaire fraîchement introduit en Amérique du Nord. Le Maverick ne partage ni le sens du spectacle de son grand frère F-150 ni le registre baroudeur du Ranger 4x4. A croire qu’il n’appartient pas à la même fratrie.

Forcément, ces mêmes amateurs redoutaient que le remplaçant du Ranger n’adopte la même allure générique que le Maverick. La révélation ce matin, 24 novembre, des premiers clichés officiels devrait les rassurer : cette nouvelle mouture du champion européen du marché du pick-up (avec 39,9 % de parts de marché) affiche un caractère bien trempé. Et c’est heureux, car le Ranger va devoir apprendre à composer avec un rival pour le moins envahissant.

Conçu et dessiné en Australie, le Ford Ranger prêtera ses fondements au Volkswagen Amarok

Le prochain Volkswagen Amarok sera en effet construit sur la base du nouveau Ranger, conformément aux termes d’un pour voitures électriques conçue par le Groupe Volkswagen. Quant au tout nouveau Ford Transit Connect, il est issu du clonage du Volkswagen Caddy.

Lire aussi

Œuvrant sous cette contrainte, les designers de Ford ont visiblement pris soin de concentrer les éléments caractéristiques de l’identité du Ranger sur des parties amovibles de la carrosserie. Il reste à voir comment leurs homologues de chez Volkswagen se joueront de la difficulté, mais il y a fort à parier qu’ils dessineront leurs propres capot, ailes, calandre et bouclier. Sans oublier le hayon, où chacun des partenaires aura à cœur de mettre en scène le nom de sa marque.

Le Ford Ranger est distribué dans plus de 180 pays : un vrai véhicule à vocation universelle

Si Ford et Volkswagen tiennent à différencier si nettement leurs deux pick-up, c’est en raison de l’importance des enjeux industriels, financiers et commerciaux. Le marché du pick-up “1 tonne” constitue en effet l’un des ultimes refuges pour l’au[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles