La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 716,19
    -1,41 (-0,00 %)
     
  • Nasdaq

    11 987,82
    +61,58 (+0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    27 782,93
    -100,85 (-0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,0906
    +0,0059 (+0,55 %)
     
  • HANG SENG

    20 309,13
    +116,73 (+0,58 %)
     
  • Bitcoin EUR

    25 921,70
    -39,41 (-0,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    614,35
    -4,90 (-0,79 %)
     
  • S&P 500

    4 039,34
    +11,53 (+0,29 %)
     

Dans l’Oise, un élu condamné à un an de prison pour avoir abusé sexuellement d’une collégienne

©Chris Ryan / iStock

Un homme a été condamné à un an de prison par le tribunal correctionnel de Beauvais, jeudi 26 janvier 2023 pour atteinte sexuelle sur une adolescente de douze ans au moment des faits.

Près de 18 ans après les faits, un élu a été condamné par le tribunal correctionnel de Beauvais. Deuxième adjoint au maire de la commune de Beaudéduit (Oise), il devait répondre des faits d’atteinte sexuelle commis sur une collégienne, selon « Le Courrier picard ». Il écope de deux ans de prison dont un ferme.

En 2005, « l’élu est responsable du comité des fêtes du village. C’est donc tout naturellement que les adolescents de la bourgade se rendent dans son atelier pour profiter de son terrain arboré. Et notamment une poignée de collégiennes », détaille le journal local. Âgée de douze ans au moment des faits, la collégienne a été agressé sexuellement pendant trois ans par cet homme et père de famille qui en avait 39.

La victime tombe enceinte à quinze ans

Quelques années après la première agression, la victime va tomber enceinte de son agresseur alors qu’elle est âgée de quinze ans. L’élu va la « conduire lui-même dans une maternité à Amiens pour une interruption volontaire de grossesse », rapporte « Le Courrier picard ».

« Il l’a amadouée parce que ses parents n’étaient pas présents et qu’elle était paumée. C’était la personne idéale pour lui et il va en faire sa maîtresse », a plaidé l’avocate de la victime. Le coupable, Daniel Genty, toujours adjoint au maire, a minimisé les faits : « Elle m’a toujours dit qu’elle avait plus de quinze ans », mais n’a pas convaincu...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi