Marchés français ouverture 4 h 31 min

L’Italie "ne s’en relèvera pas”, si l’Union européenne la laisse tomber, alerte Bruno Le Maire

Alors que la dette de l'Italie et sa situation économique a fait l'objet d'un regain d'inquiétudes dernièrement, le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, a prévenu vendredi que si l'UE laissait tomber a troisième économie de la zone euro, "elle ne s'en relèvera pas". "Si c'est le chacun pour soi, si on laisse tomber certains Etats, si on dit à l'Italie, par exemple, +débrouillez-vous tout seuls+, l'Europe ne s'en relèvera pas", a affirmé le ministre sur LCI.

"Si nous ne sommes pas capables de nous rassembler, c'est le projet politique européen qui sera emporté par cette crise", a-t-il ajouté, appelant l'UE à suivre l'exemple de la Banque centrale européenne (BCE) qui a annoncé mercredi un plan d'urgence de 750 milliards d'euros. "On voit que la solidarité de la zone euro se reconstitue, que les écarts des taux d'intérêts se réduisent", a souligné M. Le Maire. "Nous sommes sur la bonne voie et il faut continuer dans la durée à manifester cette solidarité européenne pour que le continent européen puisse sortir plus fort de cette crise", a-t-il insisté, sans toutefois détailler les mesures que devraient prendre les Etats membres.

>> A lire aussi - Bourse, dette de l’Italie… “les bulles éclatent en même temps !”

Dans un entretien accordé vendredi au Financial Times, le Premier ministre italien Giuseppe Conte a été plus explicite. Il a demandé à l'UE d'utiliser "toute la puissance" de son fonds de secours (MES) de la zone euro face à la crise "sans précédent" du coronavirus.

>> A lire aussi - Croissance : “une récession de l'économie mondiale est malheureusement inévitable”

Selon lui, la voie à suivre est d'ouvrir toutes les lignes de crédit du fonds de secours à tous les Etats membres "pour les aider à lutter contre les conséquences de l'épidémie de Covid-19, avec pour condition que chaque Etat soit transparent et rende des comptes sur la manière dont sont dépensées les ressources".

>> Inscrivez-vous à notre newsletter Entreprises et Marchés

Ce mécanisme a été mis

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Boeing bientôt nationalisé par Donald Trump ?
Augmenter les impôts à l’issue de la crise serait une erreur, selon le fiscaliste Victor Fouquet
Pourquoi l’expression “s’avérer vrai” est-elle un pléonasme ?
Nos banques vont pouvoir prêter un montant colossal, juge la BCE
Amazon, Cdiscount, Fnac : notre sélection pour s’occuper à la maison