Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 511,90
    -340,96 (-0,88 %)
     
  • Nasdaq

    16 953,80
    -66,08 (-0,39 %)
     
  • Nikkei 225

    38 556,87
    -298,50 (-0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0804
    -0,0057 (-0,53 %)
     
  • HANG SENG

    18 477,01
    -344,15 (-1,83 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 404,80
    -842,12 (-1,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 452,58
    -32,11 (-2,16 %)
     
  • S&P 500

    5 276,53
    -29,51 (-0,56 %)
     

L’intelligence artificielle MidJourney n’est plus gratuite

SOPA Images

L’intelligence artificielle n’a pas fini de faire parler. Alors que Chat-GPT est assurément celle qui est la plus populaire, une autre s’est imposée ces derniers jours dans l’actualité. Midjourney permet de créer des photos réalistes, d’autant plus depuis la version 5 de l’IA. Ainsi, on a vu fleurir des photos du pape habillé d’une doudoune ou encore Emmanuel Macron en manifestation… Pour tenter de limiter les dérives, les concepteurs de cette IA ont décidé de ne plus proposer d’essais gratuits, rapporte Numerama, le 30 mars 2023. Pour le moment, la décision n’est que temporaire. Midjourney rappelle à ses utilisateurs qu’ils ne doivent pas "créer des images susceptibles d’enflammer, de bouleverser ou de provoquer un drame".

Étant donné que cette consigne n’est pas respectée par tous, il a donc fallu imposer des limites. "En raison d’une demande extraordinaire et d’un abus des essais, nous désactivons temporairement les essais gratuits jusqu’à ce que nous ayons déployé les prochaines améliorations du système", a fait savoir David Holz, le fondateur et patron du laboratoire, dans un message publié sur le canal Discord de Midjourney. S’il est toujours possible de rejoindre le canal discord, selon Numerama, les nouvelles commandes ne sont plus prises en compte.

Les abonnés de l’application peuvent en revanche toujours l’utiliser. Auparavant, il leur était interdit de créer des images à caractère pornographique ou gore. Désormais, ils n’ont également pas le droit de demander à l’intelligence (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Football : le contrat avec le Stade de France est "extrêmement défavorable" à la FFF
L'enseigne de vêtements Kaporal est officiellement placée en redressement judiciaire
Inflation : le bio est-il toujours plus cher ?
Bourse : la baisse de l’inflation est en trompe-l'œil, la BCE va rester à l'offensive
Qui est Frasers, le potentiel repreneur de Go Sport ?