La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    19 996,51
    -197,47 (-0,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

L’ingénieur de Google assure que son IA a embauché un avocat pour défendre ses droits

Blake Lemoine a attiré toute l’attention médiatique en déclarant qu’une IA de Google est devenue une vraie personne. Face aux critiques, il estime qu’émerge une « intolérance hydrocarbure ».

À partir de quel stade peut-on considérer qu’une intelligence artificielle est une vraie personne ? La question peut sembler très prospective, sachant qu’il n’existe même pas encore d’IA dite « forte ». Le débat fait pourtant rage en ce moment au cœur de la Silicon Valley, depuis les déclarations d’un ingénieur de Google début juin. Blake Lemoine affirme que l’IA sur laquelle il travaille est sentiente — c’est-à-dire qu’elle est une personne capable de ressentir des émotions et des sentiments, ou d’appréhender la mort.

Pour prouver ses dires, il a partagé sur son blog, puis lors d’un entretien avec le Washington Post, des extraits de conversation avec l’IA, ce qui lui a valu une suspension de la part de Google. Blake Lemoine s’était défendu en expliquant que, selon lui, ce n’était pas le partage d’une propriété de l’entreprise, mais le partage d’une « une discussion que j’ai eue avec un de mes collègues ».

Depuis lors, Blake Lemoine fait face aux critiques, car l’intelligence artificielle dont il parle, du nom de LaMDA, n’est qu’un chatbot — un algorithme qui imite les interactions humaines. C’est par un phénomène d’anthropomorphisme que l’ingénieur y perçoit une véritable personne. Pourtant, dans une interview du 17 juin,

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles